Les empreintes digitales “passe-partout” arrivent #biométrie

Déroulez ici

La biométrie est promise à un brillant avenir mais, comme tout composant de sécurité, elle a bien sûr ses vulnérabilités. Le capteur, le stockage et la transmission des empreintes sont bien sûr faillibles. Les dernières nouvelles nous montre que la vérification de l’empreinte peut également maintenant être mise à mal grâce à des empreintes passe-partout. Une simple question de mathématique et de probabilités

Des empreintes digitales “passe-partout” pour déverrouiller des smartphones

Vous avez bien lu, un groupe de chercheurs de la New York University et de l’Université du Michigan, aux États-Unis sont parvenus à mettre en défaut les systèmes biométriques des smartphones, en utilisant leur faille la plus importante et qu’il sera difficile de corriger : leur approximation, pour éviter le blocage du terminal.

Using Machine Learning to Create Fake Fingerprints

Researchers are able to create fake fingerprints that result in a 20% false-positive rate. The problem is that these sensors obtain only partial images of users’ fingerprints — at the points where they make contact with the scanner.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.