vendredi , 14 août 2020
Suisse et Zermatt (source Pixabay)

La Suisse s’active pour la cybersécurité

Si vous ne l’avez pas remarqué, la Suisse s’est révélée être au centre du monde de la cyber-sécurité juste avant la période des fêtes. Voici une occasion de se rappeler les principaux faits:

La Suisse annonce une initiative mondiale sur la cybersécurité

La Suisse va lancer une initiative mondiale pour clarifier le rôle des gouvernements, du secteur privé et des individus pour un internet “pacifique” et “sûr”. Elle l’a annoncé jeudi à Genève. Une “cybersécurité totale demande la coopération de tous ceux qui sont impliqués”, a déclaré la secrétaire d’Etat adjointe aux affaires étrangères Krystyna Marty Lang à la fin du 12e Forum sur la gouvernance d’internet (FGI) à Genève.


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

http://www.ictjournal.ch/news/2017-12-19/lepfl-cree-un-centre-pour-la-confiance-numerique-avec-des-partenaires-prives

L’EPFL crée un pôle de cybersécurité

L’EPFL veut s’investir davantage dans le domaine de la cybersécurité. Mardi matin, la haute école a annoncé la création du Center​ ​for​ ​Digital​ ​Trust, soit un centre pour la confiance numérique. L’EPFL va s’associer à plusieurs grandes entreprises suisses, mais aussi ouvrir de nouvelles chaires d’enseignement et de recherche.

 

 

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

Les 6 principes de la persuasion #ingénieriesociale

Selon une récente étude sur l'ingénierie sociale, 48% des gens échangeraient leur mot de passe contre un morceau de chocolat

Le hack qui pourrait faire croire à la reconnaissance faciale que vous êtes quelqu’un d’autre

La reconnaissance faciale prolifère rapidement mais les derniers développements en intelligence artificielle confirme qu'elle est loin d'être infaillible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter