Le NIST annonce les quatre premiers algorithmes résistants aux ordinateurs quantiques

Le National Institute of Standards and Technology (NIST) du ministère américain du commerce a choisi le premier groupe d’outils de cryptage conçus pour résister d’un futur ordinateur quantique, qui pourrait potentiellement briser la sécurité utilisée pour protéger les systèmes numériques comme les services bancaires en ligne et les logiciels de messagerie.

un petit clic pour ma veille

Les quatre algorithmes de cryptage sélectionnés feront partie de la norme cryptographique post-quantique du NIST, qui devrait être finalisée dans environ deux ans.

Pour le cryptage général, utilisé lorsque nous accédons à des sites Web sécurisés, le NIST a choisi l'algorithme CRYSTALS-Kyber. Parmi ses avantages figurent des clés de chiffrement relativement petites que deux parties peuvent échanger facilement, ainsi que sa rapidité d'exécution.

Pour les signatures numériques, souvent utilisées lorsque nous devons vérifier des identités lors d'une transaction numérique ou signer un document à distance, le NIST a sélectionné les trois algorithmes CRYSTALS-Dilithium, FALCON et SPHINCS+ (lire "Sphincs plus"). Les examinateurs ont noté la grande efficacité des deux premiers, et le NIST recommande CRYSTALS-Dilithium comme algorithme principal, avec FALCON pour les applications qui nécessitent des signatures plus petites que celles que Dilithium peut fournir. Le troisième, SPHINCS+, est un peu plus grand et plus lent que les deux autres, mais il est précieux en tant que sauvegarde pour une raison principale : il est basé sur une approche mathématique différente des trois autres sélections du NIST.

Voici une sélection d’articles en relation avec cette actualité

NIST Announces First Four Quantum-Resistant Cryptographic Algorithms

GAITHERSBURG, Md. – The U.S. Department of Commerce’s National Institute of Standards and Technology (NIST) has chosen the first group of encryption tools that are designed to withstand the assault of a future quantum computer, which could potentially crack the security used to protect privacy in the digital systems we rely on every day – such as online banking and email software.

NIST Announces First Four Quantum-Resistant Cryptographic Algorithms

NIST’s post-quantum computing cryptography standard process is entering its final phases. It announced the first four algorithms: For general encryption, used when we access secure websites, NIST has selected the CRYSTALS-Kyber algorithm. Among its advantages are comparatively small encryption keys that two parties can exchange easily, as well as its speed of operation.

To stop quantum hackers, the US just chose these four quantum-resistant encryption algorithms

The U.S. Department of Commerce’s National Institute of Standards and Technology (NIST) has selected four quantum-resistant cryptographic algorithms for general encryption and digital signatures. NIST, a US standards setting body and research organization within the Department of Commerce, announced the four algorithms after a six-year period assessing potential quantum-resistant (QR) alternatives to today’s cryptographic algorithms for public key encryption, digital signatures, and key exchange.

Veilleur et spécialiste en cybersécurité