Un pirate tente d’empoisonner l’eau potable d’une ville en Floride

In Cyber-attaques / fraudes
Déroulez ici

C’est la nouvelle de la semaine : un hacker aurait tenter d’empoisonner les habitants d’une ville de Floride en modifiant la concentration de soude caustique de leur eau potable.

A priori, selon les informations publiées, rien à voir avec une attaque sophistiquée comme SolarWinds mais simplement en exploitant une session Teamviewer pour prendre le contrôle à distance de la console de gestion des eaux. Quand on sait que ces connexions ne peuvent être protégée que par une combinaison simple login-password, on peut se poser des questions plus larges sur la protection de ces installations comme le fait Bryan Krebs ici dans son article

What’s most interesting about the Florida water system hack? That we heard about it at all.

Stories about computer security tend to go viral when they bridge the vast divide between geeks and luddites, and this week’s news about a hacker who tried to poison a Florida town’s water supply was understandably front-page material. But for security nerds who’ve been warning about this sort of thing for ages, the most surprising…

et pour en savoir plus sur cette affaire :

Hacker Tried to Poison Florida City’s Water Supply, Police Say

Did you know anything else about this breach? We’d love to hear from you. Using a non-work phone or computer, you can contact Joseph Cox securely on Signal on +44 20 8133 5190, Wickr on josephcox, OTR chat on jfcox@jabber.ccc.de , or email joseph.cox@vice.com .

Protéger l’approvisionnement en eau des piratages | WeLiveSecurity

Que peuvent faire les municipalités pour mieux protéger leurs systèmes d’approvisionnement en eau? Nous avons fait état plus tôt cette semaine d’une attaque contre l’approvisionnement en eau à Oldsmar, en Floride, et nous nous inquiétons de la possibilité d’attaques futures et d’imitateurs contre d’autres systèmes de traitement de l’eau peu défendus dans de petites villes du monde entier et de ce qui peut être fait pour endiguer de telles incursions.

Un pirate a failli empoisonner l’eau potable d’une ville de Floride

L’attaque, qui n’a duré que cinq minutes, avait pour but de décupler la concentration de soude caustique dans l’eau potable, ce qui aurait pu être dangereux pour les habitants.

Un cyber-sabotage du traitement des eaux évité de justesse en Floride – Le Monde Informatique

Une tentative de sabotage via un piratage du système de traitement des eaux en Floride a été arrêté in extremis par un employé. Il s’en est fallu de peu pour qu’une catastrophe ait lieu.

Water Utility Hack Could Inspire More Intruders

If past cyberattacks are any indication, success begets imitation. In the wake of last week’s hack of Florida water utility, other water utilities and users of remote desktop software would be wise to shore up defenses, experts say.

La newsletter