Comment l’identité numérique peut améliorer la vie dans un monde post-COVID-19 #WEF

In Protection des données
Déroulez ici

Dans un récent article, le WEF mentionnait que le Conseil mondial du voyage et du tourisme avait prédit en novembre 2020 que 174 millions de personnes pourraient perdre leur emploi lié au voyage rien que cette année-là à cause de la pandémie COVID-19.

Le coronavirus a écrasé l’économie et le WEF affirme en corollaire que la relance de l’économie mondiale dépend de la capacité des individus de pouvoir s’engager physiquement et numériquement auprès des autorités publiques et des entreprises.

Comme rappelé dans cet article, l’identité numérique doit bien sûr être centrée sur les besoins de l’être humain. Ainsi, l’identité numérique doit permettre aux individus de savoir à qui ils ont affaire sans révéler plus que les informations strictement nécessaires. Les identités numériques donnent ainsi à l’utilisateur le contrôle de ses données : elles fournissent des pistes d’audit claires et rationalisent la manière dont les entreprises et les gouvernements permettent aux personnes de s’enregistrer et d’accéder à leurs services et à leur commerce.

How digital identity can improve lives in a post-COVID-19 world

Stakeholder capitalism and its ‘triple bottom line’ mentality has gained prominence in the past 50 years. To maintain momentum, leaders must consider new collaborations and accountability…

No Title

How digital identity can improve lives in a post-COVID-19 world https://t.co/V4XIRBtuna #DavosAgenda pic.twitter.com/edQ4ahc4Tj

La newsletter