Des mots de passe en libre accès sur le site du ministère de la santé de Floride

In Failles / vulnérabilités
Déroulez ici

Voici un rappel que le maillon faible est encore trop souvent l’humain. Cette fois-ci c’est l’Etat de Floride, et en particulier son ministère de la santé, qui se met en évidence en ayant publié des mots de passe directement sur son site web.

Cette affaire se croise par ailleurs avec l’histoire de Rebekah Jones, en charge du reporting COVID-19 de Floride, qui a été licenciée après avoir refusé selon ses dires de suivre les demandes de manipulation des données à des fins politiques.

After police raid on COVID-19 whistleblower, it’s revealed password was publicly posted on Florida Department of Health’s website

Same username and password was shared with all employees… and the entire internet. On the latest “Smashing Security” podcast, special guest Anna Brading told us the story of Rebekah Jones – the architect of Florida’s COVID-19 dashboard, who was fired after refusing to follow requests to manipulate the data for political purposes.

La newsletter