Selon un rapport de l’armée américaine, de nombreux hackers nord-coréens opèrent depuis l’étranger

In Cyber-attaques / fraudes
Déroulez ici

La Corée du Nord compterait aujourd’hui au moins 6 000 pirates informatiques et spécialistes de la guerre électronique dans ses rangs, et nombre d’entre eux opèrent à l’étranger, dans des pays tels que le Belarus, la Chine, l’Inde, la Malaisie et la Russie, a déclaré l’armée américaine dans un rapport publié le mois dernier.

Cette rapport de renseignement indique également que tous les pirates informatiques nord-coréens sont relié au Bureau 121, une division du Bureau général de reconnaissance, une agence de renseignement nord-coréenne qui fait partie de la Commission de la défense nationale.

Selon l’armée américaine, le Bureau 121 a connu une croissance exponentielle ces dernières années, la Corée du Nord ayant développé ses activités dans le cyberespace

L’armée américaine détaille les rouages de la cyberarmée nord-coréenne

Technologie : Un rapport inédit de l’armée américaine revient dans le détail sur le fonctionnement et l’organisation du Bureau 121, la cyberarmée du régime nord-coréen, dont les effectifs sont estimés à 6 000 hackers.

US Army report says many North Korean hackers operate from abroad | ZDNet

Cyberwar and the Future of Cybersecurity Today’s security threats have expanded in scope and seriousness. There can now be millions — or even billions — of dollars at risk when information security isn’t handled properly.

et voici le rapport américain:

US Army report on North Korean military capabilities

Source document contributed to DocumentCloud by Catalin Cimpanu (ZDNet).

et un rapport de l’ONU sur la Cirée du Nord également:

1 Comment

Comments are closed.

La newsletter