jeudi , 1 octobre 2020
Corée du Nord

Selon un rapport de l’armée américaine, de nombreux hackers nord-coréens opèrent depuis l’étranger

La Corée du Nord compterait aujourd’hui au moins 6 000 pirates informatiques et spécialistes de la guerre électronique dans ses rangs, et nombre d’entre eux opèrent à l’étranger, dans des pays tels que le Belarus, la Chine, l’Inde, la Malaisie et la Russie, a déclaré l’armée américaine dans un rapport publié le mois dernier.

Cette rapport de renseignement indique également que tous les pirates informatiques nord-coréens sont relié au Bureau 121, une division du Bureau général de reconnaissance, une agence de renseignement nord-coréenne qui fait partie de la Commission de la défense nationale.


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Selon l’armée américaine, le Bureau 121 a connu une croissance exponentielle ces dernières années, la Corée du Nord ayant développé ses activités dans le cyberespace

L’armée américaine détaille les rouages de la cyberarmée nord-coréenne

Technologie : Un rapport inédit de l’armée américaine revient dans le détail sur le fonctionnement et l’organisation du Bureau 121, la cyberarmée du régime nord-coréen, dont les effectifs sont estimés à 6 000 hackers.

US Army report says many North Korean hackers operate from abroad | ZDNet

Cyberwar and the Future of Cybersecurity Today’s security threats have expanded in scope and seriousness. There can now be millions — or even billions — of dollars at risk when information security isn’t handled properly.

et voici le rapport américain:

US Army report on North Korean military capabilities

Source document contributed to DocumentCloud by Catalin Cimpanu (ZDNet).

et un rapport de l’ONU sur la Cirée du Nord également:

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

Un dealer du darknet trahi … par ses empreintes digitales

Voici le récit intéressant qui montre comment un e-baron de la drogue est tombé grâce à une simple photographie.

Microsoft Sécurité

Un hold-up de 150 Mios $ et le code de Windows XP dans la nature #veille (27 sept. 2020)

Les actualités de cybersécurité qu’il ne fallait pas manquer cette semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter