Un BlackBerry les envoie en prison 5 ans après sa saisie

Un BlackBerry a pu être finalement déchiffré cinq ans après sa saisie par la police et il est maintenant en passe de devenir l’élément de preuve clé de l’une des plus longues enquêtes sur l’importation de drogues en Australie.

un petit clic pour ma veille

La police a mentionné que de nouvelles « capacités » technologiques lui ont permis de récupérer environ 3000 messages qui ont mené plusieurs protagonistes vers la case prison. Ont-ils pu exploiter une vulnérabilité nouvellement découverte ou est-ce grâce à un nouvel outil de déchiffrement ? Pas d’infos mais cette affaire rappelle que le temps peut aussi être un remède contre les cybercriminels 😊

Arrests after Blackberry cracked five years after seizure

An encrypted BlackBerry device that was cracked five years after it was first seized by police is poised to be the key piece of evidence in one of the state’s longest-running drug importation investigations.

Veilleur et spécialiste en cybersécurité

Newsletter