jeudi , 1 octobre 2020

Un BlackBerry les envoie en prison 5 ans après sa saisie

Un BlackBerry a pu être finalement déchiffré cinq ans après sa saisie par la police et il est maintenant en passe de devenir l’élément de preuve clé de l’une des plus longues enquêtes sur l’importation de drogues en Australie.

La police a mentionné que de nouvelles “capacités” technologiques lui ont permis de récupérer environ 3000 messages qui ont mené plusieurs protagonistes vers la case prison. Ont-ils pu exploiter une vulnérabilité nouvellement découverte ou est-ce grâce à un nouvel outil de déchiffrement ? Pas d’infos mais cette affaire rappelle que le temps peut aussi être un remède contre les cybercriminels 😊


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Arrests after Blackberry cracked five years after seizure

Strike Force Millstream detectives arrested the five men in a series of raids from Sydney to Dubai last month. The arrests culminated a seven-year investigation into money laundering, criminal groups and at least four commercial importations between 2013-14, valued at $1.5 billion. Nearly two dozen men have been implicated.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

kit premier secours

Un guide du NIST pour se rétablir après une attaque de ransomware

Le NIST a publié un guide pratique sur la cybersécurité que les entreprises peuvent utiliser pour se remettre d'attaques de type ransomware

Microsoft Sécurité

Un hold-up de 150 Mios $ et le code de Windows XP dans la nature #veille (27 sept. 2020)

Les actualités de cybersécurité qu’il ne fallait pas manquer cette semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter