mercredi , 30 septembre 2020

MELANI alerte sur les problèmes liés aux données personnelles

MELANI a publié le 30 avril 2020 son 30ème rapport semestriel qui se focalise sur les problèmes liés aux données personnelles sur Internet.

Le 30e rapport semestriel de la Centrale d’enregistrement et d’analyse pour la sûreté de l’information (MELANI) porte sur les principaux cyberincidents observés au cours du deuxième semestre 2019 en Suisse et à l’étranger. Il traite principalement les problèmes liés aux données personnelles sur Internet et à leur traitement. Le numérique tient une place importante dans notre quotidien: commandes de marchandises, réservations de vacances, utilisation des médias sociaux, tout se passe aujourd’hui en ligne. Bon nombre d’utilisateurs ne sont cependant pas conscients que leurs données personnelles font l’objet d’analyses, dont les résultats sont utilisés par exemple à des fins de marketing, voire revendus dans certains cas. La navigation sur Internet laisse en effet des traces numériques. Si ces informations sont associées à une adresse électronique ou à un compte de réseau social, elles peuvent être analysées pour comprendre ce que les utilisateurs cherchent, ce qu’ils aiment et comment ils passent leur temps libre. L’actuel rapport semestriel de MELANI expose, de différents points de vue, les problèmes liés aux données personnelles sur Internet.

MELANI

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

Un dealer du darknet trahi … par ses empreintes digitales

Voici le récit intéressant qui montre comment un e-baron de la drogue est tombé grâce à une simple photographie.

Microsoft Sécurité

Un hold-up de 150 Mios $ et le code de Windows XP dans la nature #veille (27 sept. 2020)

Les actualités de cybersécurité qu’il ne fallait pas manquer cette semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter