jeudi , 1 octobre 2020

En Italie, seulement 60% de la population respecte le confinement

Les données téléphoniques ont parlé: en Italie, seulement 60% de la population respecte le confinement.

Aujourd’hui , plusieurs gouvernements tentent de surveiller la propagation de la pandémie en contrôlant les déplacements de leurs citoyens grâce aux données téléphoniques.


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

En Italie, le pays européen le plus touché par le coronavirus, les opérateurs Vodafone, Telecom Italia et WindTre ont proposé l’accès à leurs données de localisation en Lombardie, la région la plus atteinte par l’épidémie avec plus de 16 000 cas dont 1 640 morts. Les autorités italiennes déplore le fait que seulement 60% de sa population reste à la maison, selon la surveillance des téléphones portables. 

A lire ici:

Coronavirus: Europe, USA, Israël… les autorités s’emparent des données de localisation des smartphones – FrenchWeb.fr

Devenu l’épicentre du Covid-19, l’Europe accélère ses mesures de confinement et vient d’annoncer la fermeture des frontières de l’espace Schengen. Les autorités européennes s’organisent désormais pour endiguer l’épidémie au sein de leurs territoires, notamment en contrôlant les déplacements des citoyens grâce à leurs smartphones.

Confinement : vers une surveillance gouvernementale par localisation des smartphones ?

Plusieurs pays ayant instauré un confinement à cause du coronavirus épluchent les données de localisation des smartphones pour adapter les moyens en fonction des foyers de contamination. Le smartphone, objet connecté généralement toujours à proximité de son propriétaire, est aussi un bon indicateur des déplacements des personnes.

et du côté de la Chine, la surveillance est encore plus évoluée

Coronavirus : la Chine a franchi un nouveau cap dans la surveillance de masse de sa population – FrenchWeb.fr

Avec l’épidémie de coronavirus qui met le pouvoir communiste à rude épreuve, le big data a le vent en poupe en Chine. L’usage des données et de l’intelligence artificielle pour surveiller la population chinoise n’est évidemment pas une nouveauté dans l’Empire du Milieu, mais le phénomène s’est considérablement accéléré avec la crise sanitaire de ce début d’année.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

kit premier secours

Un guide du NIST pour se rétablir après une attaque de ransomware

Le NIST a publié un guide pratique sur la cybersécurité que les entreprises peuvent utiliser pour se remettre d'attaques de type ransomware

Un dealer du darknet trahi … par ses empreintes digitales

Voici le récit intéressant qui montre comment un e-baron de la drogue est tombé grâce à une simple photographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter