mercredi , 30 septembre 2020

Les gros acteurs IT offrent leurs accès à distance face au Coronavirus 👾👍

Dans le contexte où des employés sont mis en quarantaine après un voyage international ou encouragés à travailler à distance en raison du Coronavirus (COVID-19), Microsoft, Google, LogMeIn et Cisco offrent des licences gratuites pour leurs outils de réunion, de collaboration et de travail à distance.

Microsoft, Google Offer Free Remote Work Tools Due to Coronavirus

With employees either being quarantined after international travel or encouraged to work remotely due to the Coronavirus (COVID-19), Microsoft, Google, LogMeIn, and Cisco are offering free licenses to their meeting, collaboration, and remote work tools. Using these products, remote workers will be able to perform virtual meetings and chat with other employees while working remotely from their homes.

Coronavirus Sparks Business-Tech Deployments

Many organizations are fast-tracking planned technology projects, most involving working remotely, in an effort to avert business disruptions caused by the coronavirus outbreak. “We’ve accelerated some of the projects related to security as it pertains to remote work,” said Mark Trumpbour, vice president of DevOps at ServiceChannel Inc., which develops cloud-based facility-management software for the retail and food sectors, among others.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

kit premier secours

Un guide du NIST pour se rétablir après une attaque de ransomware

Le NIST a publié un guide pratique sur la cybersécurité que les entreprises peuvent utiliser pour se remettre d'attaques de type ransomware

Un dealer du darknet trahi … par ses empreintes digitales

Voici le récit intéressant qui montre comment un e-baron de la drogue est tombé grâce à une simple photographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter