Attention, les cyber-attaques provoquent des crises cardiaques

Déroulez ici

Voici la demonstration que les cyber-attaques peuvent avoir de vraies conséquences (létales) sur nos vies de tous les jours.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Selon une récente étude, les hôpitaux qui ont été touchés par une destruction de données ou une attaque de rançongiciel peuvent s’attendre à voir une augmentation du taux de mortalité parmi les patients cardiaques au cours des mois ou des années suivants en raison des efforts d’assainissement de la cybersécurité. Les experts de l’industrie de la santé affirment que les résultats devraient inciter à un examen plus approfondi de la façon dont la sécurité – ou son absence – peut avoir un impact sur la santé des patients.

Après de telles cyber-attaques, il a ainsi été constaté jusqu’à 36 décès supplémentaires pour 10 000 crises cardiaques dans les centaines d’hôpitaux examinés. Les chercheurs ont aussi constaté que, pour les centres de soins qui ont subi une brèche, il a fallu 2,7 minutes supplémentaires aux patients suspectés d’une crise cardiaque pour recevoir un électrocardiogramme.

Pour en savoir plus:

Krebs on Security

Hospitals that have been hit by a data breach or ransomware attack can expect to see an increase in the death rate among heart patients in the following months or years because of cybersecurity remediation efforts, a new study posits.

Ransomware and data breaches linked to uptick in fatal heart attacks

Imagine a scenario where you have a medical emergency, you head to the hospital, and it is shut down. On a Friday morning in September, this hypothetical became a reality for a community in northeast Wyoming. Campbell County Health reported a systemwide crippling of their computers that affected its flagship hospital and nearly 20 clinics located in the city of Gillette.

New Study: Hospital Breaches Could Be Killing Patients

Data breaches at hospitals appear to be having a serious impact on patient care, increasing mortality rates for years after an incident, according to new research. Researchers at Vanderbilt University and the University of Central Florida analyzed breach data for 3000 hospitals from 2012-2016 in an attempt to estimate the relationship between breach remediation efforts and care quality.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter