vendredi , 14 août 2020

Les autorités suisses lancent le site «stop-sextortion.ch»

La cellule cybersécurité de la Suisse, MELANI, a reporté récemment une envolée des cas de sextorsion
depuis juillet 2018. Comme elle le mentionne, il s’agit de bluff, car il n’existe aucune image compromettante réelle, mais l’arnaque focntionne.

Ainsi, en analysant les adresses Bitcoin indiquées dans les courriels qui ont été transmis à MELANI montre que près de 100 bitcoins ont été versés durant le second semestre de 2018, ce qui correspond actuellement à environ 360 000 francs (pas encore sûr que ces adresses Bitcoin ne soient utilisées que pour des sextorsions).


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Pour faire face à ce fléau, la Suisse a lancé le site stop-sextortion qui se résume in fine en une série de définitions et de conseils de base

Stop Sextortion

Une personne que vous connaissez déjà (par exemple un ami) ou une connaissance en ligne indique qu’elle possède des photos ou des vidéos compromettantes de vous et qu’elle va les publier, si aucune rançon n’est versée. Dans ce cas, nous vous recommandons de porter plainte auprès de la police cantonale.

Le communiqué:

Les Suisses victimes de sextorsion: les autorités lancent le site “stop-sextortion.ch”

Dans un courriel, des escrocs prétendent avoir pris le contrôle de l’ordinateur et de la webcam du destinataire et menacent de publier des images et des vidéos à caractère sexuel de celui-ci s’il ne verse pas une rançon. Dans cette arnaque, appelée “sextorsion”, un paiement en bitcoins est généralement exigé.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

Les 6 principes de la persuasion #ingénieriesociale

Selon une récente étude sur l'ingénierie sociale, 48% des gens échangeraient leur mot de passe contre un morceau de chocolat

Le hack qui pourrait faire croire à la reconnaissance faciale que vous êtes quelqu’un d’autre

La reconnaissance faciale prolifère rapidement mais les derniers développements en intelligence artificielle confirme qu'elle est loin d'être infaillible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter