vendredi , 14 août 2020

Les prix de la cybercriminalité sur le marché noir du darknet

Il est toujours intéressant de savoir ce qui se vend sur la face cachée du web en matière de cybercriminalité. C’est une occasion de découvrir le type d’informations qui s’y trouvent et en conséquence d’éventuellement mieux préparer sa défense.

Comme le présente l’article référencé ci-après, la cybercriminalité en tant que service continue de se développer. Les criminels offrent ainsi leurs produits ou leurs infrastructures sur des marchés noirs.


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

On y découvre par exemple un large éventail de rançongiciels à la vente sur le darknet comme s’il s’agissait de logiciels légaux avec des mises à jour, du support technique, des accès aux serveurs C&C et des plans de paiement. Comme exemple ici pour le ransomware-as-a-service Ranion

avec un plan de paiement qui se résume de la manière suivante :

La suite de l’article passe par l’achat d’infrastructure, de comptes volés …. c’est par ici:

Le marché noir de la cybercriminalité : Les services sur le dark web et leurs prix | WeLiveSecurity

La cybercriminalité en tant que service sur le dark web L’industrie de la cybercriminalité a coûté au monde trois billions de dollars en 2015 et il est prévu que ce montant passera à six billions de dollars d’ici 2021, selon ce poste 2018 Cybersecurity Ventures.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

Les 6 principes de la persuasion #ingénieriesociale

Selon une récente étude sur l'ingénierie sociale, 48% des gens échangeraient leur mot de passe contre un morceau de chocolat

Le hack qui pourrait faire croire à la reconnaissance faciale que vous êtes quelqu’un d’autre

La reconnaissance faciale prolifère rapidement mais les derniers développements en intelligence artificielle confirme qu'elle est loin d'être infaillible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter