Et si des dizaines d’espions américains avaient été tués à cause de … Google?

Déroulez ici

La puissance de l’indexation et la qualité des rendus des recherches du moteur de Google ne sont plus à démontrer. Une série d’articles récents tendent à démontrer que cette puissance peut avoir des conséquences qui ne sont pas virtuelles du tout.

Selon les différents articles, il semblerait que l’Iran aurait découvert l’existence de l’un des sites Web utilisés par les agents américains en utilisant les recherches de Google. Les responsables américains estiment que les espions iraniens ont pu utiliser Google comme outil de recherche pour trouver des sites Web secrets de la CIA, à l’insu de ceux qui les utilisaient.

En 2011, l’Iran aurait infiltré le réseau d’espionnage de la CIA et, en mai, il avait annoncé la dissolution d’un réseau de 30 espions américains. Certains informateurs auraient été exécutés et d’autres emprisonnés.

Pendant ce temps en Chine, 30 agents travaillant pour les Etats-Unis auraient également été exécutés par le gouvernement après avoir compromis un réseau d’espionnage par un moyen similaire.

Même si heureusement toutes les fuites de données n’ont pas ces mêmes conséquences, il est important de se souvenir que Google a une capacité d’indexer des informations parfois sensibles de toutes les entreprises. Il est absolument nécessaire de se rappeler systématiquement l’importance de la balise noindex et du fichier robot.txt ! cela pourra vous éviter bien des désagréments …. et sinon il vous restera plus qu’à demander la désindexation à Google 😉

CIA’s secret online network unravelled with a Google search

According to reports, the US government is still reeling from a catastrophic, years-long intelligence failure that compromised its internet-based covert communications system and left CIA informants vulnerable to exposure and execution worldwide. In 2013, following the compromise, CIA experts worked feverishly to reconfigure their secret websites and try to move their informants to safety, but intelligence sources say that damage this severe probably can’t be wholly undone.

30 spies dead after Iran cracked CIA comms network with, er, Google search – new claim

Iran apparently infiltrated the communications network of CIA agents who allowed their secret websites, used to exchange messages with informants, to be crawled by Google. A report from Yahoo! News this week claims that a 2009 breach of the US spy bods’ communications channels came after the Iranian government infiltrated a series of websites the CIA had used to talk to its sources in places like Iran and China.

CIA’s secret communication network was cracked by Iranians using… Google Search?

The web-based network which was used by the CIA to communicate with its sources was overcome by Iranians using text-book Google queries, a new exposé claims. The agency knew about the vulnerability, but failed to act on it.

Dozens of US spies killed after Iran and China uncovered CIA messaging service using Google

By 2011, Iran had infiltrated the CIA spy network and in May it announced that they had broken up a 30-strong ring of American spies. Some informants were executed and others imprisoned as a result, the sources claimed.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.