Avalez votre médicament sinon votre médecin le saura immédiatement #surveillance #IoT Une nouvelle étape dans la surveillance arrive

In Cyber-sécurité
Déroulez ici

La semaine passée,  la Food and Drug Administration américaine a approuvé une nouvelle pilule qui permet de suivre si le malade a effectivement pris son médicament et d’en faire rapport au médecin. La surveillance s’immisce donc maintenant à l’intérieur de notre corps.

L’idée originelle est d’aider certains malades à se rappeler de prendre leurs pilules. Celle-ci comprend un minuscule capteur qui transmet à un patch portable, qui à son tour peut transmettre à un smartphone. Il est ensuite possible de partager ces données via un portail Web sécurisé à leur médecin.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

La compagnie pharmaceutique indique que le capteur a la taille d’un grain de sable et qu’il est “composé d’ingrédients trouvés dans les aliments”.

Tracker pill tells whether patients took their drugs

The Food and Drug Administration approved a new pill Tuesday that can track whether people have taken their medications – and report back to the patient or the doctor. The idea is to help people remember to take their pills, but some critics are already calling it a “biological Big Brother” and are suspicious because the drug it’s combined with treats mental illness.

First Digital Pill Approved to Worries About Biomedical ‘Big Brother’

For the first time, the Food and Drug Administration has approved a digital pill – a medication embedded with a sensor that can tell doctors whether, and when, patients take their medicine.

Trouvé via cet article:

Surveillance inside the Body

The FDA has approved a pill with an embedded sensor that can report when it is swallowed. The pill transmits information to a wearable patch, which in turn transmits information to a smartphone. Posted on December 11, 2017 at 6:37 AM * 40 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter