Google recueille les emplacements des utilisateurs Android même lorsque les services de localisation sont désactivés Encore un coup dur pour nos données personnelles

Un article de Quartz montre à nouveau toute la fragilité de la sécurité de nos données personnelles. Google recueille en effet les emplacements des utilisateurs Android même lorsque les services de localisation sont désactivés.

Rien n’est gratuit. Tout a un prix.

Protection des données et GAFA ne font toujours pas bon ménage ensemble comme le montre la dernière révélation touchant Google Android.

Beaucoup de gens réalisent aujourd’hui que leur smartphone peut espionner leurs emplacements. Il est néanmoins possible de désactiver les services de localisation et n’autoriser aucune application à utiliser les données de géolocalisation.

Pourtant, même si vous prenez toutes ces précautions, les téléphones fonctionnant sous le logiciel Android recueillent des données sur votre emplacement et le renvoient à Google quand ils sont connectés à Internet, révèle une enquête de Quartz.

Depuis le début de l’année 2017, les téléphones Android collectent donc les adresses des émetteurs de téléphonie cellulaire situées à proximité, même lorsque les services de localisation sont désactivés, et les transmettent à Google.

Le résultat est que Google, l’unité de Alphabet derrière Android, a accès à des données sur les lieux des individus et leurs mouvements qui vont bien au-delà d’une attente raisonnable des consommateurs de la vie privée.

Quartz a observé la collecte de données et contacté Google, ce qui a confirmé la pratique.

Google collects Android users’ locations even when location services are disabled

Many people realize that smartphones track their locations. But what if you actively turn off location services, haven’t used any apps, and haven’t even inserted a carrier SIM card? Even if you take all of those precautions, phones running Android software gather data about your location and send it back to Google when they’re connected…

Inutile de dire que cette nouvelle n’est pas appréciée dans le monde, même si Google a indiqué avoir maintenant cessé cette collecte de données.

Même désactivée, la géolocalisation des Android est collectée par Google

Le site Quartz a découvert que les smartphones équipés du système d’exploitation Android collectent les données de position des antennes-relais les plus proches et les transmettent à Google, y compris lorsque la géolocalisation est désactivée. Cette pratique que Quartz qualifie de “troublante” a commencé au début de l’année 2017.

Android Tracks Your Location Even When You Ask It Not To

As you emerge from your turkey-induced coma, take a moment to reflect on the past week in security, which despite the holiday was chock-full of wonderments. From Uber shadiness to Android location-tracking, it was quite the whirlwind.

Android phones track location info regardless of privacy settings

A Google spokesperson stressed that the tower info, known as Cell ID codes, wasn’t being used and was tossed out as soon as it was received. The company had been “looking into” using the data to speed up message delivery. Also, Google has promised to end the behavior.

Google ceases collecting Android location data amidst outcry

Google has vowed to end its practice of collecting location data on a mass scale from Android-enabled smartphones after reports that such information was routinely sent for 11 months even when location services were disabled. Privacy campaigners have reacted with anger to the news, equating the practice to a ‘betrayal’ of users who place their trust in the company.

Il ne faut néanmoins pas se voiler la face. les autres ne sont pas meilleurs:

Twitter admits to revealing location of users without permission

tech Updated: Nov 25, 2017 12:37 IST Twitter has admitted that specific locations included with some of its users’ tweets were revealed without their consent last week due to a bug. “We’ve discovered an issue for a small percentage of people who recently had location-sharing on, Tweeted from https://twitter.com, and tapped to add an emoji or GIF.

Twitter Bug Reveals Location of Users Without Their Permission

Some Twitter users had their distinct locations included on their tweets – down to the specific city – without their permission over the past week, the social media giant said Friday. In a tweet posted from Friday afternoon, Twitter said they had discovered a bug that inadvertently added the “city-level location” when users tried to add an emoji or GIF to their tweets.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en sécurité #infoSec #cyberSec, je suis surtout un veilleur passionné par l’innovation et les nouvelles tendances.

Laisser un commentaire