dimanche , 27 septembre 2020
données digitales

Vers une meilleure protection des données personnelles en Suisse

Si vous ne l’avez pas remarqué, le Conseil fédéral a adopté le 15 septembre 2017 un projet de révision totale de la loi sur la protection des données (LPD).

Un pas important pour la protection des données?

Selon son communiqué, la révision est un pas important pour l’économie suisse. D’un côté, les citoyens devraient ainsi être mieux renseignés sur les traitements de leurs données par des entreprises. De l’autre, la modification de cette législation suisse l’aligne également sur les standards européens. Cela devrait en conséquence offrir les conditions requises pour assurer la transmission sans obstacles de données entre la Suisse et les États de l’UE.


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

 

Une meilleure protection des données et un renforcement de l’économie suisse

Berne, 15.09.2017 – Face à la révolution numérique, le Conseil fédéral juge nécessaire d’adapter la protection des données et de renforcer les droits des citoyens. Il entend en outre harmoniser le droit suisse en la matière avec les standards de protection de l’UE et du Conseil de l’Europe.

et l’avis du préposé:

https://www.edoeb.admin.ch/aktuell/01468/index.html?lang=fr

A noter que cette annonce provoque également des réactions contrastées en Suisse. Les uns se félicitent, les autres regrettent :

http://www.ictjournal.ch/news/2017-09-19/reactions-contrastees-au-projet-de-revision-de-la-lpd

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

Microsoft Sécurité

Un hold-up de 150 Mios $ et le code de Windows XP dans la nature #veille (27 sept. 2020)

Les actualités de cybersécurité qu’il ne fallait pas manquer cette semaine

code QR

Un petit rappel, méfiez-vous des codes QR!

Voici un rappel que les code QR ne sont pas anodins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter