Comment le Fitbit d’une femme a permis d’élucider son meurtre

On parle toujours des risques liés aux objets connectés et voici une anecdote qui montre que l’on doit effectivement s’en méfier. Dans le récit ci-dessous, le bracelet fitbit d’une femme a permis aux investigateurs de remonter jusqu’à l’auteur de son meurtre. Triste consolation certes mais cette aventure doit nous rappeler que les objets connectés surveillent nos activités et en conséquence deviennent un outil supplémentaire de surveillance. En y ajoutant une validité juridique aux événements collectés, les conséquences de nos gestes quotidiens pourraient bien dépasser le bon entendement si des garde-fous ne sont pas posés. Que répondrez-vous à votre assurance lorsqu’elle refusera de payer vos frais d’hospitalisation en raison de votre manque d’exercices physiques ou d’avoir mangé trop gras?

Voici donc une sombre histoire pour y réfléchir:

How a Woman’ Fitbit Fitness Tracker Helped Solve Her Murder Case

A man killed his wife and tried to have someone else convicted of his crime. However, the whole case was solved through Fitbit timeline. According to reports, the murder took place on 23rd December 2015 at around 10 a.m.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en sécurité digitale, je suis surtout un veilleur passionné par l'innovation et les nouvelles tendances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *