Infographie : Près de 40% des victimes de ransomware paieraient les attaqueurs

Photo Credit: infocux Technologies via Compfight cc

Déroulez ici

Une récente étude de Trustlook montre que la plupart des internautes ignorent totalement la menace posée par les attaques de ransomware. Les recherches de Trustlook montrent que 48% des consommateurs ne s’inquiètent pas de devenir une victime d’une attaque de ransomware, et seulement 7% des consommateurs non touchés disent qu’ils paieront la rançon s’ils seraient piratés. D’autres résultats de cette analyse montrent par exemple que :


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement
  • 17% des consommateurs ont été infectés par ransomware
  • 38% des consommateurs touchés ont payé la rançon
  • 100 $ – 500 $ était la gamme en dollars des paiements de ransomware par les consommateurs
  • 45% des consommateurs n’ont pas entendu parler de ransomware
  • 23% des consommateurs ne sauvegardent pas les fichiers sur leur ordinateur ou leur appareil mobile

Pour en savoir plus, voici l’article de Trustlook:

38% of Consumers Affected by Ransomware Pay Up

New study reveals shocking statistics on ransomware If you think ransomware is a problem that impacts only deep-pocketed big businesses like hospitals or banks, new research by cybersecurity firm Trustlook might make you think differently. In its latest research, Trustlook found that consumers are increasingly being targeted with ransomware-and, perhaps surprisingly, many of them are…

et l’infographie qui résume cette situation:

2017-trustlook-ransomware-survey2

Découvert ici:

Nearly 40% of Ransomware Victims Pay Attackers

Nearly half (45%) of consumers have never heard of ransomware, but 17% have been infected. Of those hit with ransomware, 38% have paid between $100 to $500 to their attackers, as discovered in new research from Trustlook.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter