Google peut tuer (ou pas) votre business

In Management, Sécurité de l'info
Déroulez ici

Voici une démonstration de la puissance de Google et sa capacité in fine de vie et de mort sur les entreprises dépendantes du web. Pour vous en convaincre, il suffit de prendre le cas de Protonmail, ce service de messagerie sécurisée hébergé en Suisse.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Son CEO et co-fondateur Andy Yen en a fait l’amère expérience. Il a ainsi constaté que, malgré l’intérêt des internautes pour Protonmail combiné à un intérêt global accru pour les solutions de messages cryptés, le positionnement de son entreprise a chuté inexplicablement dans le bas du classement des recherches de Google, ce qui l’a rendu pratiquement invisible pour ceux qui recherchaient des fournisseurs de messagerie sécurisés.

The short summary is that for nearly a year, Google was hiding ProtonMail from search results for queries such as ‘secure email’ and ‘encrypted email’. This was highly suspicious because ProtonMail has long been the world’s largest encrypted email provider.

La suprématie de Google dans le référencement des pages web n’est plus à démontrer car, pour la plupart des sites, il est aujourd’hui à l’origine de plus de 90 % du trafic web. Logique de comprendre alors la position de l’Europe qui combat la position dominante de Google sur le web et les dérapages qui peuvent en découler pour des raisons économiques, politiques ou autres. Bref, encore une occasion de se rappeler notre dépendance vis-à-vis des GAFA!

google_protonmail_search_risk-1024x163
La démonstration de l’effet de la correction de Google pour Protonmail

Le coup de gueule du CEO de Protonmail ici:

Search Risk – How Google Almost Killed ProtonMail – ProtonMail Blog

In the past two months, many of you have reached out to us to ask about the mysterious tweets we sent to Google in August. At ProtonMail, transparency is a core value, and we try to be as transparent with our community as possible.

et d’autres articles par rapport à ce cas

http://www.v3.co.uk/v3-uk/news/2475554/protonmail-google-used-its-search-engine-to-make-secure-email-rival-disappear

et également ici

ProtonMail a-t-il été blacklisté par Google pendant un an ?

Dans un post de blog, l’un des cofondateurs du service ProtonMail est revenu sur ses démêlés avec Google. Celui-ci explique que pendant environ un an, le moteur de recherche n’indexait pas le site de ProtonMail, alors que celui-ci était en bonne position sur les moteurs concurrents.

La newsletter