jeudi , 1 octobre 2020

Le hack qui pourrait faire croire à la reconnaissance faciale que vous êtes quelqu’un d’autre

La reconnaissance faciale prolifère rapidement comme moyen d’identifier les personnes comme par exemple dans les aéroports et plus largement dans certains pays mais les derniers développements en intelligence artificielle confirme qu’elle est loin d’être infaillible.

Une équipe de McAfee a développé une attaque contre un système de reconnaissance faciale similaire à ceux actuellement utilisés dans les aéroports pour la vérification des passeports. En utilisant l’apprentissage automatique, ils ont créé une image qui ressemblait à une personne à l’œil nu, mais qui a été identifiée comme quelqu’un d’autre par l’algorithme de reconnaissance faciale. Il serait ainsi possible de tromper la reconnaissance en permettant par exemple à quelqu’un de monter à bord d’un vol alors qu’il n’était pas liste de vol 😰


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Pour en savoir plus :

The hack that could make face recognition think someone else is you

Researchers have demonstrated that they can fool a modern face recognition system into seeing someone who isn’t there. A team from the cybersecurity firm McAfee set up the attack against a facial recognition system similar to those currently used at airports for passport verification. By using machine learning, they created an image that looked like…

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

kit premier secours

Un guide du NIST pour se rétablir après une attaque de ransomware

Le NIST a publié un guide pratique sur la cybersécurité que les entreprises peuvent utiliser pour se remettre d'attaques de type ransomware

Un dealer du darknet trahi … par ses empreintes digitales

Voici le récit intéressant qui montre comment un e-baron de la drogue est tombé grâce à une simple photographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter