Quand la police prend en main la désinfection de machines zombies

Déroulez ici

Voici un article intéressant qui montre une opération intéressante de désinfection réalisée directement par la police dans le cadre de sa lutte contre les botnets. Il montre que la lutte ne se limite éventuellement pas uniquement à rendre inopérant le C&C, le centre de commande, mais également de profiter de son emprise sur des PC zombies pour les nettoyer … à distance et sans que leur propriétaire n’en soit a priori conscient.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Comme relevé dans l’article, cette intervention peut interpeller pour savoir quelles sont les limites d’intervention d’externes sur nos terminaux et cette question concerne également les éditeurs de systèmes et solutions IT. Sans voir le mal partout, une telle opération proactive de nettoyage est certainement positive pour les utilisateurs qui s’étaient fait préalablement piratés leur ordinateur, ne l’oublions pas.

Gendarmerie et “machines zombies” : questions sur une “désinfection”

C’est une opération qui, la semaine dernière, a valu aux gendarmes français de substantielles retombées médiatiques, dans l’Hexagone – Libération inclus – mais aussi hors des frontières.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter