Le Préposé fédéral attend la prise de position officielle de Libra Association

Déroulez ici

La nouvelle crypto-monnaie de Facebook, la Libra, n’est pas encore née mais elle secoue déjà les instances de protection des données suisses.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Comme l’a annoncé Facebook, la Libra sera gouvernée par une société de droit suisse. Dans ce contexte, il est important que la faiblesse actuelle de la juridiction suisse en matière de protection des données ne deviennent pas une bombe à retardement pour l’économie suisse.

Le Préposé fédéral suisse à la protection des données et à la transparence (PFPDT) a pris connaissance des commentaires de Mr David Marcus lors de son audition par une Commission sénatoriale américaine du mardi 16 juillet 2019 dans le cadre du projet de future cryptomonnaie de Libra Association ainsi que de ses déclarations sur la fonction de gouvernance de Libra Association et sur le rôle d’autorité de contrôle du PFPDT sur cette dernière.

Le Préposé fédéral suisse à la protection des données et à la transparence

Le communiqué du préposé ici:

Le Préposé fédéral attend la prise de position officielle de Libra Association

Berne, 23.07.2019 – Le PFPDT a écrit à Libra Association à Genève afin de recevoir des informations concernant la situation actuelle de leur projet de cryptomonnaie. Il attend maintenant en réponse à sa lettre du 17 juillet une prise de position officielle de Libra Association.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter