Des applis Android qui espionnent pour Facebook, même si vous ne le voulez pas !

C’est la dernière arnaque en matière de protection des données: des applications qui collectent et transmettent des données même si l’on a décliné l’option. C’est le constat reporté en particulier par l’agence Privacy International qui a enquêté sur la prolifération des échanges commerciaux et des échanges de données entre entreprises « technologiques ».

A l’issue de ses recherches relatives aux liens avec Facebook en particulier, elle a constaté qu’au moins 61% des applications testées transfèrent automatiquement des données vers Facebook dès qu’un utilisateur ouvre l’application. Cela se produit que les personnes aient un compte Facebook ou non, qu’elles soient ou non connectées à Facebook.

Elle a également constaté que certaines applications envoient régulièrement des données Facebook incroyablement détaillées et parfois sensibles. Encore une fois, cela concerne les données de personnes qui sont déconnectées de Facebook ou qui ne possèdent pas de compte Facebook.

Bref, le combat pour protéger nos données ne fait que de commencer 🙁

L’article de référence:

https://privacyinternational.org/campaigns/investigating-apps-interactions-facebook-android
https://privacyinternational.org/report/2647/how-apps-android-share-data-facebook-report

Trouvé via cet article:

Des applis qui en disent long à Facebook, même quand vous n’y êtes pas

L’ONG de défense de la vie privée Privacy International a étudié les données qui transitent entre une trentaine d’applications pour Android et le réseau social. Elle présentait son rapport samedi soir en Allemagne lors du congrès du Chaos Computer Club, le grand rassemblement annuel des hackers européens.

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Magazine made for you.

Featured:

No posts were found for provided query parameters.

Elsewhere:
La newsletter