#NoMoreRansom poursuit sa lutte contre les rançongiciels

Comme le mentionne l’article ci-dessous les outils pour combattre les rançongiciels continuent d’être mis à jour sur le fameux site de #NoMoreRansom . Plusieurs dizaines de « déchiffreurs » sont aujourd’hui disponibles grâce aux contributions par exemple d’éditeurs comme Avast, Check Point, Kaspersky, Trend Micro ou encore Bitdefender.

un petit clic pour ma veille

No More Ransom : la lutte s’organise contre les rançongiciels

L’un des outils de déchiffrement disponible sur le site No More Ransom est mis à jour pour prendre en charge les dernières versions du rançongiciel GandCrab. Il y a du nouveau sur No More Ransom. Ce site internet est né à l’initiative de la police néerlandaise, d’Europol et de McAfee.

Pour aller directement sur le site de #NoMoreRansom :

Home | The No More Ransom Project

Nevertheless, it is sometimes possible to help infected users to regain access to their encrypted files or locked systems, without having to pay. We have created a repository of keys and applications that can decrypt data locked by different types of ransomware.

avec un exemple d’outil proposé par BitDefender face au cryptolocker nommé Annabelle:

Cliquer pour accéder à Annabelle%20RANSOMWARE%20DECRYPTION%20TOOL.pdf

Et pour rappel, un article précédent sur ce projet:

Le projet d’Europol « No more ransom! » pour sauver vos données

 

Veilleur et spécialiste en cybersécurité

Newsletter

Me suivre: