Pas de pilotage sans tableau de bord des cyberrisques #McKinsey

Des tableaux de bord complets sont des pré-requis indispensables pour identifier, dimensionner et prioriser les cybermenaces à traiter selon un sondage mené récemment par McKinsey.

un petit clic pour ma veille

Les cyberattaques ont fait de la cybersécurité l’une des préoccupations majeures des chefs d’entreprise mondiaux toujours selon cette enquête. Les réponses ont révélé que les entreprises déploient un large éventail d’activités pour lutter contre les cyber-risques. Elles investissent dans le renforcement dans la sécurité, de nouveaux rôles, des conseillers externes et des systèmes de contrôle. Ce qui leur manque, cependant, c’est une approche efficace et intégrée de la gestion et du reporting des cyber-risques.

McKinsey propose une approche holistique de la cybersécurité pour remédier à cette défaillances et à leurs implications pour la gouvernance, les structures organisationnelles et les processus.

No Title

No Description

 

Elle s’accompagne, dans son approche, d’une boucle d’amélioration continue standard représentée de la manière suivante:

No Title

No Description

Pour lire l’article complet:

Cyber risk measurement and the holistic cybersecurity approach

Damaging cyberattacks and streams of suspicious digital communications have made cybersecurity a top concern of the world’s business leaders. So say the overwhelming majority of responding board members in a recent McKinsey survey. Their answers are further evidence that cyber risk is now as important a priority for the leaders of public and private institutions as financial and legal risks.

Veilleur et spécialiste en cybersécurité

Comments are closed.

Newsletter

Me suivre: