Des mensonges sur les correctifs de sécurité #Android Des écarts de patch anormaux

Lors de la dernière conférence de sécurité Hack in the Box à Amsterdam en avril, les chercheurs Karsten Nohl et Jakob Lell de la société Security Research Labs ont présenté le résultat de leurs recherches sur les correctifs de sécurité Android.

En réalisant plus de deux années d’ingénierie inverse de centaines de codes d’exploitation des téléphones Android, ils ont trouvé ce qu’ils appellent un écart de patch : dans de nombreux cas, les téléphones de certains vendeurs indiquaient faussement aux utilisateurs qu’ils avaient tous les correctifs de sécurité d’Android jusqu’à une certaine date, alors qu’en réalité ils en manquaient. Inutile de dire que ces téléphones restaient alors vulnérables aux piratages.

Pour en savoir plus sur cette recherche:

How Android Phones Hide Missed Security Updates From You

Google has long struggled with how best to get dozens of Android smartphone manufacturers-and hundreds of carriers-to regularly push out security-focused software updates.

Android : des chercheurs dénoncent les mensonges sur les correctifs de sécurité

Certains fabricants mentent sur les mises à jour de sécurité de leurs smartphones Android, selon les chercheurs de Security Research Labs. Les chercheurs du Security Research Labs (SRL) ont découvert ce qu’ils appellent un ” écart de patch”, dans de nombreux cas, dans des smartphones Android de certains fabricants.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en sécurité #infoSec #cyberSec, je suis surtout un veilleur passionné par l'innovation et les nouvelles tendances.

One thought on “Des mensonges sur les correctifs de sécurité #Android Des écarts de patch anormaux

Laisser un commentaire