vendredi , 14 août 2020

Une amende de 35 millions de dollars pour Altaba (ex-Yahoo) et la plateforme de DDoS WebStresser fermée par Europol #veille du 23 au 29 avril 2018

Le régulateur américain des marchés boursiers (SEC) a annoncé que Yahoo! Inc. a accepté de payer une amende de 35 millions de dollars pour solder les accusations selon lesquelles elle a trompé les investisseurs en ne révélant pas l’un des plus gros piratages de données connu à ce jour.

Les utilisateurs de la plateforme MyEtherWallet ont été victimes d’une attaque pernicieuse de phishing qui a permis de manipuler les informations de routage internet afin de les rediriger vers un site malveillant.


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Après la ville d’Atlanta, c’est au tour de l’Ukraine et le site internet du ministère de l’énergie et du charbon de faire les frais d’un ransomware.

En Suisse, la Centrale d’enregistrement et d’analyse pour la sûreté de l’information (MELANI) a publié son 26e rapport semestriel. Il revient sur les principaux cyber-incidents observés comme le vol de 700’000 données de Swisscom. Il met également en évidence l’utilisation très répandue de logiciels criminels et les attaques contre les systèmes de contrôle industriels dans le domaine des appareils médico-techniques.

On apprend cette semaine que la plus grande plateforme de DDoS à la demande, WebStresser.org, a été fermée par Europol. Les administrateurs du site ont été arrêtés et plusieurs utilisateurs réguliers du site sont également dans le viseur.

Et voici les actualités intéressantes sélectionnées pour ce rapport de veille :

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

Les 6 principes de la persuasion #ingénieriesociale

Selon une récente étude sur l'ingénierie sociale, 48% des gens échangeraient leur mot de passe contre un morceau de chocolat

Le hack qui pourrait faire croire à la reconnaissance faciale que vous êtes quelqu’un d’autre

La reconnaissance faciale prolifère rapidement mais les derniers développements en intelligence artificielle confirme qu'elle est loin d'être infaillible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter