jeudi , 1 octobre 2020

Les appareils domestiques intelligents peuvent être piratés en quelques minutes grâce à la recherche Google

Le Google hacking refait parler de lui avec l’explosion des objets connectés. Inutile en effet de rappeler que Google est un super aspirateur et indexateur et pas seulement pour les pages web. En effet, tout objet connecté peut ainsi être repéré directement ou indirectement par ce super moteur de recherche. Il suffit ensuite de jongler avec les requêtes de recherche, comme par exemple un texte particulier dans une URL, pour trouver des objets potentiellement vulnérable à des cyber-attaques.

Dans l’article ci-dessous, les vulnérabilités se trouvent encore plus facilement en profitant de la sécurité défaillante de la plupart des objets connectés. Trouver leur clé (mot de passe) est d’ailleurs souvent un jeu d’enfant.


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Smart home devices can be hacked within minutes through Google search

The Internet of Things (IoT) devices, especially smart home devices, are built to get things done conveniently and to some extent, these devices have been playing a major role in our lives. At the same time, these smart devices are also home to critical security vulnerabilities.

et encore cet article de 2016:

Le Google hacking, vous connaissez?

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

kit premier secours

Un guide du NIST pour se rétablir après une attaque de ransomware

Le NIST a publié un guide pratique sur la cybersécurité que les entreprises peuvent utiliser pour se remettre d'attaques de type ransomware

Un dealer du darknet trahi … par ses empreintes digitales

Voici le récit intéressant qui montre comment un e-baron de la drogue est tombé grâce à une simple photographie.

3 comments

  1. Sinon shodan. Y a aussi les serveurs mqtt end libre acces sur le net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter