jeudi , 1 octobre 2020

Offrez-vous une vulnérabilité «zero-day» Linux pour 45’000 dollars #Zerodium

Le marché des failles 0-day n’est pas nouveau mais voici encore un exemple avec Zerodium qui offre une vulnérabilité 0-day Linux pour 45 000 $.

Pour information, Zerodium est une société américaine de sécurité informatique fondée en 2015 à Washington DC, dont l’activité principale consiste à acquérir des vulnérabilités «zero-day» avec des exploits fonctionnels de chercheurs et d’entreprises de sécurité, et à communiquer ses recherches, ses mesures de protection et ses recommandations de sécurité. clients corporatifs et gouvernementaux.


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Jusqu’au 31 mars, Zerodium est donc prêt fournir les exploits permettant d’élever les privilèges locaux sur des versions Ubuntu, Debian, CentOS, Red Hat Enterprise Linux (RHEL) et Fedora.

Zerodium offers $45,000 for Linux zero-day vulnerabilities | ZDNet

Zerodium is offering $45,000 to hackers willing to privately report zero-day vulnerabilities in the Linux operating system. On Thursday, the private exploit acquisition program announced the new addition to its bounties on Twitter. Until 31 March, Zerodium is willing to offer increased payouts of up to $45,000 for local privilege escalation (LPE) exploits.

Ce qu’on ne peut pas s’acheter avec 45 000 $

Zerodium, spécialisé dans l’achat / revente de vulnérabilité 0day a fait hier, une annonce sur son compte Twitter. Si pour vous tout ceci n’est qu’un amas de gros mots techniques, je vous explique. En gros, Zerodium propose 45 000 $ en échange d’un 0day (une vulnérabilité non patchée et non connue) fonctionnant avec les distribs…

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

kit premier secours

Un guide du NIST pour se rétablir après une attaque de ransomware

Le NIST a publié un guide pratique sur la cybersécurité que les entreprises peuvent utiliser pour se remettre d'attaques de type ransomware

Un dealer du darknet trahi … par ses empreintes digitales

Voici le récit intéressant qui montre comment un e-baron de la drogue est tombé grâce à une simple photographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter