Un homme tué par la police pour un cyber-canular #SWATting

Un canular via Twitter a tourné au drame en fin d’année pour un Américain qui s’est retrouvé malgré lui devant une force d’intervention de la police venue pour libérer des otages. Un mauvais geste et une réaction immédiate de la police auront donc mis fin à la vie de cette personne.

un petit clic pour ma veille

Comment est-on arrivé à cette issue malheureuse?

Le SWATting est une tactique pour tromper un central d’urgence et provoquer l’envoi d’une équipe d’intervention d’urgence à l’adresse d’une autre personne. Ces fausses alertes peuvent être déclenchées par exemple en invoquant une alerte à la bombe, un meurtre, une situation de prise d’otage.

Pour information, ce terme dérive de l’unité d’application de la loi SWAT (Special Weapons and Tactics), une unité de police spécialisée aux États-Unis et dans d’autres pays.

Pour un pari de $ 1.50

Pour la petite histoire, les premières informations recueillies indiqueraient que ce SWATting serait issu d’un pari de $ 1,50 dans le jeu en ligne Call of Duty. La tragédie est aggravée par le fait que l’homme tué n’avait aucun rôle dans ce pari idiot …

Pour mieux comprendre ce phénomène, voici un premier article intéressant car rédigé par le journaliste d’investigation en sécurité Brian Krebs … qui s’était également retrouvé plus tôt nez-à-nez avec le SWAT dans le cadre d’une de ces enquêtes sur un hacker. Un moyen d’intimidation qui peut donc coûter cher à la lumière de cette actualité.

https://krebsonsecurity.com/2017/12/kansas-man-killed-in-swatting-attack/

L’auteur de ce cas de SWAtting a finalement été arrêté à Los Angeles quelques jours après son méfait. Il n’en était pas à son coup d’essai selon les informations recueillies par Brian Krebs ci-dessous:

https://krebsonsecurity.com/2018/01/serial-swatter-swautistic-bragged-he-hit-100-schools-10-homes/

Et voici encore un article de CNN reprenant l’enregistrement de l’appel à l’origine de ce canular meurtrier:

Suspect faces felony charge of fatally ‘swatting’ man 1,400 miles away

« Swatting » suspect Tyler Barriss waives extradition at a California hearing to face a felony charge in Kansas in the death of Andrew Finch.

et ces autres articles liés à cette actualité:

The suspect in December’s deadly swatting incident has been charged

In December, a dispute following an online wagered Call of Duty match resulted in the death of a 28-year-old Kansas man after a faked call led a SWAT team to his house. Los Angeles police quickly arrested Tyler Barriss, the man responsible for making the call, and this week, he was charged with felony involuntary manslaughter and two additional counts.

Le  » swatting « , le phénomène dangereux qui vient des jeux vidéo en ligne

Un homme a été abattu par la police jeudi soir aux États-Unis après qu’un amateur de jeux vidéo a passé un appel aux services d’urgence en prétendant que des faits graves se déroulaient au domicile de la victime. La pratique du  » swatting  » est monnaie courante aux États-Unis.

Veilleur et spécialiste en cybersécurité

Newsletter

Me suivre: