Qu’est-ce que Fireball, ce malware présent sur 250 millions d’ordinateurs dans le monde?

Fireball est le malware du moment qui peut se targuer d’avoir infecté environ 250 millions d’ordinateurs Windows et MacOS dans le monde.

Fireball fait partie de la famille des adwares qui affiche des publicités ou collecte vos données dans un but d’un profilage publicitaire. Habituellement, l’infection est provoquée via l’installation d’autres logiciels. Le cas de Fireball est plus critique car cet adware est capable de se transformer en véritable malware car il peut rediriger les utilisateurs vers des sites malveillants et éparpiller des malwares sur leurs ordinateurs. Bref, la situation n’est pas très saine mais rien n’est perdu comme le présente Kasperky :

Malgré la discrétion de Fireball, il est plutôt facile de le détecter. Ouvrez votre navigateur et regardez la page d’accueil, est-ce celle que vous aviez configurée ? Qu’en est-il du moteur de recherche par défaut ? Pouvez-vous modifier les paramètres pour changer votre page d’accueil et votre moteur de recherche par défaut ? Si vous avez répondu non à l’un ou à l’autre, vous pourriez être infecté par des adwares, que ce soit Fireball ou d’autres.

Si rien ne bloque vos tentatives de modifier les paramètres et que vous êtes sûr que votre page d’accueil et votre moteur de recherche sont intacts, vous n’êtes sans doute pas infecté par Fireball. Pourquoi ne pas effectuer toutefois une recherche de virus ? Mieux vaut prévenir que guérir.

Pour en savoir plus, voici une sélection d’article sur cet adware:

Le dangereux adware Fireball détourne votre navigateur avec de potentielles conséquences nucléaires.

Les publicités peuvent parfois s’avérer ennuyantes, et parfois être malveillantes. Les entreprises qui se font de l’argent en vendant des publicités vont parfois trop loin en s’assurant que vous voyiez leurs publicités. Récemment, des chercheurs ont découvert qu’une de ces entreprises (une grosse agence de marketing digital) était allée jusqu’à installer des adwares sur 250 millions d’ordinateurs tournant sous Windows et macOS partout dans le monde.

Hack Brief: Dangerous ‘Fireball’ Adware Infects a Quarter Billion PCs

Adware that infects your computer to display pop-ups is an annoyance. But when it infects as many as one in five networks in the world, and hides the capability to do far more serious damage to its victims, it’s an epidemic waiting to happen.

Chinese Company Behind Adware That Infected Over 250 Million Computers

A Chinese digital marketing company named Rafotech is behind a wave of inter-connected adware families that found their way onto the computers of millions of users, says Israeli cyber-security firm Check Point. According to an extensive investigation, Check Point claims Rafotech has designed a very intrusive adware that hijacks people’s browsers with the primary purpose of redirecting traffic to fake search engines.

Global Fireball adware epidemic infects nine percent of UK networks

A piece of malware, dubbed Fireball, has made its way on to 20 percent of corporate networks worldwide. Check Point researchers revealed today that the malware has infected over 250 million computers around the world by targeting and enslaving the computer’s web browsers, hijacking their traffic and showing its unfortunate victims advertisements.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en sécurité digitale, je suis surtout un veilleur passionné par l'innovation et les nouvelles tendances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *