vendredi , 14 août 2020

Infographie KPMG : le financement des Fintech sur le déclin en 2016

Le rapport KPMG du pouls de la fintech du dernier trimestre 2016 montre que les investissements ont globalement ralenti en 2016.

After 2015’s record-setting $46.7 billion in global funding to fintech companies, 2016 brought reality back to the market with an almost 50 percent slide in fintech investment. According to The Pulse of Fintech – a quarterly report on global fintech trends produced by KPMG, 2016’s annual fintech funding total of $24.7 billion was significant compared to pre-2015 investment levels.

et 3 articles pour en savoir plus:


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

The Pulse of Fintech – Q4 2016

Given the significant interest in fintech globally, and its ongoing evolution in terms of market drivers, technologies and potential use-cases, KPMG is bringing you pulse of fintech investment globally. Each quarter, we’ll highlight key fintech deals, issues and challenges around the world, in addition to key trends and insights related to fintech in key regions, including North America, Asia and Europe.

#FinTech : Les investissements 2016 ont chuté de près de 50% par rapport à 2015 en Europe – Maddyness

L’année 2016 a été une année en demi-teinte pour les startups de la FinTech. Mais 2017 et 2018 devraient s’avérer plus prometteuses.

 

Enquête KPMG sur le financement des Fintech | Assurance & Banque 2.0

Après 6 ans de croissance continue, les investissements dédiés au financement des Fintech dévissent de 47 % Tout comme le nombre de deals dans la Fintech en 2016 qui chute de 14 %. En Europe, la tendance à la baisse se confirme, avec des investissements divisés par cinq, passant sous la barre de 2013.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

Les 6 principes de la persuasion #ingénieriesociale

Selon une récente étude sur l'ingénierie sociale, 48% des gens échangeraient leur mot de passe contre un morceau de chocolat

Le hack qui pourrait faire croire à la reconnaissance faciale que vous êtes quelqu’un d’autre

La reconnaissance faciale prolifère rapidement mais les derniers développements en intelligence artificielle confirme qu'elle est loin d'être infaillible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter