Regardez-vous la télé ou est-ce la télé qui vous regarde?

Les objets connectés ne cessent de s’insinuer dans nos vies … et de les surveiller. La dernière polémique créée par les téléviseurs américains Vizio est là pour nous rappeler que nos données privées sont de plus en plus mises en péril au gré de la numérisation des objets qui nous entourent.

un petit clic pour ma veille

Are you watching your TV or is your TV watching you?

American television manufacturer Vizio has had its knuckles rapped and been forced to pay $2.2m in an agreement with the Federal Trade Commission after collecting data including IP addresses and demographic information on 11m users. There is no suggestion that the company was retaining individuals’ information.

Les téléviseurs Vizio ont espionné des millions d’Américains

Vous regardez la télévision, et Vizio vous regarde. Le fabricant américain de téléviseurs Vizio, qui représente 20 % du marché aux États-Unis, a payé lundi 6 février au New Jersey une amende de 3,7 millions de dollars pour avoir recueilli à leur insu les données de ses clients et les avoir revendues à des régies publicitaires.

Ce problème de téléviseur a également fait l’objet de critiques récentes en Suisse vis-à-vis de Swisscom pour une configuration qui, par défaut, autorise la collecte d’informations de comportement des téléspectateurs

Le plus grand opérateur télécom suisse récolte des données sur les clients qui utilisent ses services de télévision, sans leur consentement explicite

Swisscom récolte des données sur le comportement des utilisateurs qui utilisent ses services de télévision. Si ces derniers ont la possibilité de désactiver ce processus, la récolte est activée par défaut, depuis le 1er février 2017, a révélé le Temps. Ces données sont ensuite transmises à la régie publicitaire de Swisscom, Admeira.

La guerre pour les données personnelles ne fait donc que de commencer; Gardons donc l’oeil ouvert sur tous ces objets espions qui collectent de telles données à notre insu!

Veilleur et spécialiste en cybersécurité

Newsletter

Me suivre: