La Suisse veut cadrer son identité électronique e-ID 

In Sécurité de l'info
Déroulez ici

A l’image des documents officiels de types carte d’identité, passeport ou permis de résident, la Confédération suisse prépare (enfin) l’arrivée d’une identité électronique appelée e-ID

Au moment d’effectuer des transactions, il est important d’être raisonnablement sûr de l’identité de son vis-à-vis. C’est pour cela que l’État fournit des moyens d’identification tels que le passeport, la carte d’identité ou le titre de séjour pour les étrangers. Dans la sphère numérique, chaque système propose aujourd’hui son propre mécanisme d’identification, ce qui entraîne des frais élevés. Des moyens d’identification électronique (“e-ID”) acceptés et compatibles avec tous les systèmes permettraient de conclure des transactions et de faire des démarches administratives sur Internet de manière plus efficace. Tel est l’objectif de l’avant-projet présenté par le Conseil fédéral.

Dans ce domaine, il peut être également intéressant de prendre connaissance des standards de la confédération liés à la gestion des identités et enparticulier le document suivant eCH-0170: Modèles de qualité pour des identités électroniques

Cliquer pour accéder à STAN_f_DEF_2014-08-14_eCH-0170_V1-0_Modèles-de-qualité-pour-des-identités-électroniques.pdf

Le communiqué du Conseil fédéral:

Identité électronique : le Conseil fédéral veut créer le cadre nécessaire

Berne, 22.02.2017 – Les échanges passent toujours plus souvent par des voies dématérialisées. Pour pouvoir faire des transactions importantes sur Internet, les partenaires doivent pouvoir se fier à l’identité de leur interlocuteur. Le Conseil fédéral souhaite donc créer le cadre juridique et organisationnel en vue de la reconnaissance par l’État de moyens d’identification électronique et de leurs fournisseurs.

La newsletter