Entre histoires de botnet et d’espionnage

In Cyber-sécurité, Sécurité de l'info

hacker

Déroulez ici

Cyber-criminalité et romans d’espionnage sont parfois très proches à l’image de l’enquête réalisée ci-dessous par le journaliste spécialisé Brian Krebs pour retouver l’auteur du botnet Mirai.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Pour rappel, Mirai est à l’origine des plus grosses attaques que le web ait connu en 2016, en profitant en particulier de toutes la puissance des objets connectés non protégés.

Voici la référence à cet article qui décrit et trace les étapes de son enquête forte intéressante:

Krebs on Security

On September 22, 2016, this site was forced offline for nearly four days after it was hit with ” Mirai,” a malware strain that enslaves poorly secured Internet of Things (IoT) devices like wireless routers and security cameras into a botnet for use in large cyberattacks.

Et en complément, une analyse en français

On a retrouvé le créateur du botnet qui a fait trembler le Web

Vous souvenez vous de Mirai? Créé par un obscur pirate qui se fait appeler “Anna-Senpai”, ce botnet est l’un des phénomènes cybercriminels qui ont le plus marqué l’année 2016. Principalement constitué d’objets connectés, ce réseau d’appareils zombies était à l’origine de plusieurs attaques spectaculaires par déni de service distribué (DDoS).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter