Innovation : Pourquoi les banques ne doivent pas céder à la gourmandise fintech

In FinTech

tarte gourmandise

Déroulez ici

Après avoir été considérée comme une pure concurrente, la fintech est devenue aujourd’hui trop souvent la solution à tous les maux des banques. Une occasion de rappeler l’importance d’une véritable stratégie d’innovation pour réussir.

La gourmandise fintech

N’avez-vous jamais fait vos courses le ventre vide ? Si oui, alors vous êtes certainement ressorti du magasin avec beaucoup de gourmandises et autres sucreries pour combler votre appétit de l’instant. Passé votre faim du moment, il ne vous restera certainement que peu de mets pour cuisiner plus longtemps. C’est  la même tendance qui anime aujourd’hui plus d’une banque. Avec leur surpoids opérationnel dû à un manque d’exercice chronique, ces dernières misent aujourd’hui sur les fintech pour acheter à court terme la dose d’innovation quelles n’ont plus générée depuis plusieurs années (pour ne pas parler de décennies pour certaine d’entre elles).

Une vraie stratégie d’innovation pour survivre

Dans cette optique, il est nécessaire que les banques profitent de l’instabilité générale ambiante pour stimuler leur innovation. Leur embonpoint ne doit pas faire oublier leur capital unique d’expériences pour créer à nouveau de la valeur. A l’instar de tout autre secteur économique, les banques doivent maintenant formaliser leur stratégie d’innovation. Ce n’est que grâce à ce travail que les priorités et les moyens pourront être décidés et, en conséquence, leur positionnement stratégique avec la Fintech.

La newsletter