L’Europe veut des virements instantanés dès 2017

In FinTech
Déroulez ici

La Fintech a le mérite de bousculer et faire avancer des métiers bancaires empêtrés depuis des années dans l’immobilisme. Pensez à un monde où plusieurs jours sont nécessaires pour effectuer un simple transfert d’argent et où les taxes sont organisées par une série d’acteurs historiques. Imaginez maintenant une nouvelle ère “disruptée” par des Fintech qui proposent des échanges d’argent en quasi temps réel, avec des taxes très réduites et indépendantes des intermédiaires et flux financiers standards.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

L’univers banquier et financier est maintenant sous pression pour faire évoluer leurs services et la Banque Centrale Européenne y va également avec ses exigences dans un communiqué publié en novembre 2015 et qui mentionne en particulier que :

Le Conseil des paiements de masse en euros (Euro Retail Payments Board – ERPB), groupe présidé par la Banque centrale européenne qui rassemble des associations de prestataires et d’utilisateurs de services de paiement, a invité le Conseil européen des paiements (European Payments Council), instance représentative des prestataires de services de paiement en Europe, à élaborer d’ici novembre 2016 un système pour les paiements instantanés en euros et à le mettre en œuvre d’ici novembre 2017

Le communiqué complet est accessible ici COMMUNIQUÉ DE PRESSE – 27 novembre 2015 – Paiements instantanés à l’échelle de l’Europe d’ici novembre 2017  :

Cliquer pour accéder à cp-bce-paiements-instantanes-a-l-echelle-de-l-Europe-d-ici-novembre-2017.pdf

Cette vague d’innovations concernant les paiements et les virements va donc permettre à de nouveaux acteurs de tirer leur épingle du jeu … et à certains acteurs bancaires historiques de perdre à nouveau quelques plumes à défaut d’avoir su écouter ses clients et faire évoluer leurs services. Sur ce sujet, et pour avoir une vision plus large et ainsi que quelques réflexions sur les acteurs du moment, voici un article supplémentaire intéressant à consulter :  Les virements instantanés imposés par l’UE vont-ils tuer la carte bancaire ?

 

Les virements instantanés imposés par l’UE vont-ils tuer la carte bancaire ?

D’ici novembre 2017, les acteurs du paiement devront permettre aux particuliers de transférer des fonds en quelques secondes contre plusieurs jours aujourd’hui. De quoi marquer l’avènement du m-paiement. En imposant l’instantanéité des virements bancaires, qui nécessitent aujourd’hui des délais de plusieurs jours, l’Union européenne pourrait complètement bouleverser les usages de paiement, favorisant le mobile au détriment de la carte bancaire.

La newsletter