Le réseau Tor dépassé ?

Au cours de ces derniers mois, la sécurité du réseau Tor à plusieurs fois été remise en question. Voici donc un concurrent qui s’annonce et promet d’être encore plus fort en terme de sécurité.

un petit clic pour ma veille

Riffle, le réseau anonyme qui veut supplanter Tor

Des experts du MIT et de l’EPFL ont conçu une architecture pour renforcer la sécurité des échanges qui y transitent. Le protocole d’anonymisation sur Internet Tor semble avoir fait son temps. Les initiatives se succèdent pour proposer des technologies mieux parées pour résister aux attaques d’organisations criminelles ou de services gouvernementaux.

L’amélioration de la sécurité d’anonymisation se base dans ce cas principalement sur une distribution pseudo-aléatoire de parties de message à l’image du principe « vuvuzela », ces trompettes du Mundial qui créèrent alors du bruit perturbant les commentateurs sportifs. Ce nouveau réseau est issu des laboratoire du MIT et voici le communiqué associé qui explique l’origine du projet, les principes d’anonymat utilisés:

How to stay anonymous online

Anonymity networks protect people living under repressive regimes from surveillance of their Internet use. But the recent discovery of vulnerabilities in the most popular of these networks – Tor – has prompted computer scientists to try to come up with more secure anonymity schemes.

Veilleur et spécialiste en cybersécurité

Newsletter

Me suivre: