jeudi , 1 octobre 2020

L’internet des objets et les appareils biomédicaux sont les prochaines cibles des hackers

La sécurité se paie toujours au comptant et ceci prévaut également pour les objets connectés de toutes sortes. Aujourd’hui, à l’heure où la priorité est de les faire fonctionner, il est clair que le crédit accumulé sur leur sécurité va coûter très cher dans un futur proche.

Des démonstrations de leur faiblesse sont révélées chaque jour mais elles gardent aujourd’hui encore un perception de tests en laboratoire. Ces objets sont pourtant en train de s’insinuer insidieusement dans notre vie courante au travers de nos véhicules, maisons, ustensiles pour le sport, appareils biomédicaux, etc. Il est donc important de garder une attitude critique vis-à-vis de ces objets et de leur connexion … à notre vie quotidienne.


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

NSA wants to Exploit Internet of Things and Biomedical Devices

The cyber attack vectors available to hackers will continue to grow as the Internet of Things (IoTs) become more commonplace, making valuable data accessible through an ever-widening selection of entry points. Although it’s not the hackers alone, the NSA is also behind the Internet of Things.

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

kit premier secours

Un guide du NIST pour se rétablir après une attaque de ransomware

Le NIST a publié un guide pratique sur la cybersécurité que les entreprises peuvent utiliser pour se remettre d'attaques de type ransomware

Un dealer du darknet trahi … par ses empreintes digitales

Voici le récit intéressant qui montre comment un e-baron de la drogue est tombé grâce à une simple photographie.

La newsletter