jeudi , 1 octobre 2020

Attention, tu dépenses trop!

Les services financiers ne cessent de se perfectionner pour faciliter la  vie de tous les jours de leurs clients. La dernière trouvaille vient de  HSBC qui propose un système d’alerte  qui, par exemple,  va alerter le client avant un achat qu’il pourrait regretter plus tard.

There are currently 38 types of nudges in the trial, including notifications about the amount of money spent on groceries in a week and updates on how much customers are spending or saving versus others in the same income bracket.

Voici donc une nouvelle version des  assistants personnels électroniques qui nous accompagne pour gérer notre temps, nos déplacements et maintenant notre argent. Pour en savoir plus:


️ Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

HSBC app gives customers a ‘nudge’ if they’re spending too much

HSBC is applying lessons learned from behavioural science with the launch of a new app designed to ‘nudge’ its customers into making better financial decisions. The app uses ‘nudge theory’ to encourage customers to make small, regular financial decisions that will result in a change to long term spending habits.

et une autre référence sur blog de Patrice bernard c’est pas mon idée!

HSBC expérimente la théorie du ” nudge “

S’il devient de plus en plus courant de voir des startups faire appel à la recherche scientifique pour développer des solutions innovantes, les banques n’en ont pas encore pris l’habitude. Pourtant, quand HSBC commence [PDF] à mettre en œuvre la ” théorie du nudge “, il est aisé de comprendre toute la valeur d’une telle démarche…

About Marc Barbezat

Blogueur et spécialiste en cybersécurité

Check Also

kit premier secours

Un guide du NIST pour se rétablir après une attaque de ransomware

Le NIST a publié un guide pratique sur la cybersécurité que les entreprises peuvent utiliser pour se remettre d'attaques de type ransomware

Un dealer du darknet trahi … par ses empreintes digitales

Voici le récit intéressant qui montre comment un e-baron de la drogue est tombé grâce à une simple photographie.

La newsletter