Les ransomwares menacent aussi le cloud computing

Déroulez ici

Parmi les codes malveillants qui maltraitent  nos données, les  ransomwares (rançongiciels en francais) ont réussi à  s’imposer  en 2015 et devenir les plus détester d’entre eux. Pour rappel, ces maliciels  ont la fà¢cheuse tendances de chiffrer toutes les données accessibles et proposer le paiement d’une rançon par leur propriétaire en échange de la clé de déchiffrement.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Ransomware — malicious software that encrypts the victim's files and holds them hostage unless and until the victim pays a ransom in Bitcoin — has emerged as a potent and increasingly common threat online. But many Internet users are unaware that ransomware also can just as easily seize control over files stored on cloud services.

Aujourd’hui,  il est clair que les mobiles sont leurs prochaines victimes programmées mais une autre catégorie de services  doit se préparer à  la cyberguerre: le cloud computing. Comme rapporté ci-dessous par le spécialiste sécurité, Brian Krebs,  l’informatique dans les nuages  est également exposée. Il est également intéressant de remarquer, dans cet article, la simplicité de l’interface de création de  code malveillant (Crimeware as a Service):

No Title

No Description

L’article complet est accessible via le lien ci-dessous:

Krebs on Security

Ransomware – malicious software that encrypts the victim’s files and holds them hostage unless and until the victim pays a ransom in Bitcoin – has emerged as a potent and increasingly common threat online. But many Internet users are unaware that ransomware also can just as easily seize control over files stored on cloud services.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter