Suisse et Zermatt (source Pixabay)

La Suisse n’est pas la championne des investissements fintech

Si la Suisse est parmi les nations les plus innovantes dans le monde, y compris dans le domaine de la fintech, une analyse récente montre malheureusement qu’elle ne lève que peu de  capital-risque.

un petit clic pour ma veille

Faibles investissements dans les fintech en Suisse par rapport à leur densité

Selon un rapport d’IG Bank Suisse près de 10% des start-up fintech dans le monde sont suisses. C’est la densité la plus élevée. Depuis 2010, le nombre des fintech helvétiques a quadruplé (passant de 24 à 111 en 2015). Ces jeunes pousses se concentrent principalement dans les cantons de Zurich, de Genève et Zoug (Zurich en abrite 54%).

A l'échelle mondiale, entre 2013 et 2014, les investissements en capital-risque dans les fintech ont triplé, passant de 4 milliards à  12 milliards de dollars. Mais l'étude indique que peu des ces capitaux ont été injectés dans les start-up suisses, qui n'ont bénéficié, en 2014, que de 8,13 millions de dollars d'investissements VC, soit 0,7% des investissements mondiaux cette année-là .

Il y a néanmoins pas lieu de ne pas tomber dans la déprime comme le rappelait encore cette année un analyste senior d’UBS:

L’Europe et la Suisse ne souffrent pas de pénurie de capital-risque

Pour en finir avec le mythe selon lequel l’absence d’une « Silicon Valley locale », qui serait la marque d’un retard technologique, résulterait d’un manque de capital-risque. Par Cyril Demaria, Executive Director, Private Markets Analyst au Chief Investment Office de UBS (Zurich).

De plus, récemment, le Crédit Suisse confirmait également son intérêt pour la fintech  mais inutile de rappeler que les frontières ne s’arrête pas à  la Suisse pour de tels fonds d’investissements. La stratégie est globale et les acteurs sont globaux:

https://www.credit-suisse.com/ch/fr/news-and-expertise/investing/articles/news-and-expertise/2015/09/fr/the-fintech-revolution-a-chance-for-consumers-banks.html

Comme poids lourd bancaire, UBS sait également mener sa stratégie globale d’investissement fintech sans néanmoins oublier la Suisse comme le démontre  les 3 finalistes qu’elle vient de sélectionner pour la grande finale de son challenge 2015:

UBS Fintech Challenge: Swiss Finalists announced

The UBS Future of Finance Challenge was launched in August. Today the finalists of the regional final in Zurich have been announced. Among them are eight Swiss start-ups.

Veilleur et spécialiste en cybersécurité

Newsletter

Me suivre: