Quand les réseaux sociaux s’activent pour votre sécurité en cas de crise

Déroulez ici

Les derniers événements tragiques qui ont secoué Paris montrent que les réseaux sociaux peuvent également être des acteurs importants en cas de crise. Ainsi, Facebook avait à  cette occasion activer un système de contrôle de sécurité pour avertir et s’informer de la situation des proches:


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Facebook n’est bien sà»r par le seul à  se transformer en cas de crise. Pour information, Google dispose également d’un dispositif de secours activable en cas de catastrophe:

https://www.google.org/crisisresponse/

During a crisis, individuals go online to search for the latest emergency information. Google has created a platform to disseminate relevant emergency alerts to users when and where they're searching for them. Public Alerts are available on Search, Maps and Google Now.

Twitter n’est pas en reste et propose également une solution d’alerte et d’information de crise:

https://media.twitter.com/best-practice/twitter-alerts

The power of Twitter's real-time platform to inform and connect is never more evident than in the face of a natural disaster or humanitarian crisis. Over the past few years, organizations, government agencies, news outlets and individuals have used Twitter to provide information and relief in times of need. As a company, we have also launched Twitter Alerts, a way for organizations to spread vital information to the public during fast-moving situations or emergencies.

L’article en référence à  l’alerte Facebook à  Paris à  l’origine de cet article est accessible ici:

Attentats de Paris : Facebook déclenche son Safety Check – Tech – Numerama

Facebook a déployé après les attentats de Paris du 13 novembre 2015 son outil Safety Check qui permet de signaler à son entourage que l’on est en sécurité. C’est un outil inventé en 2014 que l’on avait vu déployé pour des catastrophes naturelles, notamment lors du séisme au Népal en avril dernier.

Suite aux attentats qui auraient  fait plus d'une centaine de morts au Bataclan et à  divers points de  Paris, le réseau social a déployé dans la nuit de vendredi à  samedi son outil   « Safety Check   », qui permet à  tous les utilisateurs localisés en France et en particulier dans la région parisienne de signaler à  tous les membres de leur réseau qu'ils vont bien ou sont désormais en sécurité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter