Thierry Kneissler, CEO TWINT

Paiement mobile: Twint fait son entrée sur la scène suisse romande

Twint, la dernière née des  solutions de paiement mobile en Suisse, fait  son apparition sur le marché suisse romand. Poussée par Postfinance, sa société-mère, la solution  débarque  à  Lausanne après avoir fait préalablement  ses premier pas à  Berne, Zurich et Bà¢le. Dès maintenant, il est ainsi possible de faire des achats avec cette nouvelle application  chez quelques commerçants locaux  à  Lausanne et prochainement à  Genève.  Aujourd’hui, ce pré-lancement concerne quelques milliers de personnes avant un lancement national qui devrait survenir avant la fin de l’année.

un petit clic pour ma veille

«Nous nous réjouissons à  l'idée que ces petits entrepreneurs lausannois fournissent un travail de pionniers et lancent, de concert avec TWINT, la solution suisse innovante de paiement sans espèces avec le smartphone. TWINT est une solution de paiement attrayante notamment aussi pour les plus petits magasins, en raison des taxes modiques de transaction », explique le CEO de TWINT Thierry Kneissler.

Exemple d'utilisation de Twint à  Zurich (PHOTOPRESS/Dominic Steinmann)

Exemple d’utilisation de Twint à  Zurich (PHOTOPRESS/Dominic Steinmann)

Pour information,  Twint est  une spin-off de Postfinance détenue à  100% par cette dernière et  dispose d’une licence bancaire de la FINMA. D’un point de vue commercial, Twint est logiquement focalisée en priorité  sur le marché helvétique  et  souhaite créer une communauté de  commerçants et d’acheteur de taille suffisante … tout  en sachant que près de  40% des suisses ont un compte Postfinance, ce qui lui permettra peut-être d’atteindre une taille critique nécessaire pour  généraliser le paiement mobile.

Une application et un terminal de paiement sans contact

terminal de paiement sans contact Twint

terminal de paiement sans contact Twint

Twint est d’abord une application mobile dédiée au paiement mobile. Elle offre également  une fonctionnalité de porte-monnaie électronique permettant de charger un montant et  disposera prochainement de fonctions  de marketing mobiles  (coupons par ex) et de possibilités de paiement entre pairs (P2P).

A noter que la solution  ne nécessite aucune carte  de crédit ou de débit ce qui permet à  Twint d’annoncer des frais de transactions nettement inférieurs. La solution fonctionne donc avec n'importe quel compte postal ou bancaire, est indépendant des opérateurs de télécommunication.

D’un point de vue technique, Twint est autonome  et fonctionne sur Android et iOS et s’appuie sur la technologie bluetooth pour la transmission des données sans contact vers le terminal de paiement dédié.

Pour en savoir plus, voici une série de liens :

 et de copies d’écran de l’application mobile:

Un marché en cours de consolidation

Ainsi après Paymit de Six, c’est donc au tour de Postfinance de faire son entrée sur la  scène du paiement mobile  sans oublier l’annonce récente de Migros, le géant local du commerce de détail en Suisse.

Comme partout, et même si la maturité technologique est dorénavant atteinte, l’adoption du paiement mobile est à  la traîne. Avec pour cause principale l’absence de standards reconnus, nous continuons aujourd’hui à  devoir observer  des initiatives locales ou de niche. Heureusement, nous pouvons aujourd’hui percevoir en Suisse une consolidation des acteurs  suite à   des regroupements qui permettent maintenant de commencer à  dessiner le paysage suisse du paiement mobile. Certes, il n’est pas encore stabilisé et il ne faut pas oublier que bon nombre d’intermédiaires différents peuvent encore prétendre à  une part du gà¢teau si l’on se réfère à  l’illustration ci-dessous et  issue de l’article initial intitulé  Les 6 acteurs du paiement mobile

Les 6 acteurs du paiement mobile

Les 6 acteurs possibles du paiement mobile

Pour poursuivre cette réflexion sur la taille critique et le développement du paiement mobile, voici un autre article intéressant. Bonne lecture.

For contactless payments to endure, banks are better off using their own apps to court users. They already employed this approach with the “remote check cashing feature” and experienced widespread success by continuously making users aware they could perform digital check deposits until the practice became second nature. The same opportunity is there for the taking with payments. A bank that deploys their own solution within their own app faces far fewer friction points than a bank that leans on Android Pay, Apple Pay or any other third party.

Source  : What Banks Can Learn From the Decline of Apple Pay | Bank Innovation

Veilleur et spécialiste en cybersécurité

1 Comment

  • Marc

    Dans la suite et comme annoncé, Twint fait son entrée sur le territoire genevois et voici une copie de son communiqué:

    Communiqué aux médias

    Payer avec le smartphone chez Bikes2Fold, Wood, Sushitime et co.

    TWINT est arrivé à  Genève

    Berne, 21 septembre 2015 — Après un démarrage réussi à  Lausanne, TWINT crée à  présent une nouvelle expérience d'achat dans la plus grande ville de Romandie avec la première solution mobile de paiement multicanaux de la Suisse. Avec TWINT, on peut faire ses achats pour la première fois sans espèces avec le smartphone auprès de partenaires triés sur le volet dans les domaines de l'art de vivre et de la gastronomie.

    Depuis aujourd'hui, les Genevoises et les Genevois peuvent tranquillement payer leur vélo pliable chez Bikes2Fold, leur équipement audio Bang & Olufsen chez Balsopal ou leur sushi préféré chez Vésenaz avec le smartphone. Le bar prisé de la scène Cirküs Bar, le spécialiste de natels Phone Store et le magasin tendance d'occasion Wood avec son salon de coiffure et barbier intégré sont également de la partie.

    «Nous nous réjouissons à  l'idée que ces petits entrepreneurs genevois fournissent un travail de pionnier et lancent, de concert avec TWINT, la solution suisse innovante de paiement sans espèces avec le smartphone. TWINT est une solution de paiement attrayante notamment aussi pour les petits magasins, en raison des taxes modiques de transaction », explique le CEO de TWINT Thierry Kneissler. Pour mettre en place le système de paiement mobile intelligent, il suffit de disposer d'un logiciel de caisse moderne ou d'une tablette dotée de l'app TWINT. La solution de paiement utilisable partout en Suisse se laisse non seulement intégrer aux caisses des magasins et aux distributeurs, mais aussi tout simplement aux boutiques en ligne ou à  sa propre app. Prochainement, les partenaires pourront en outre créer eux-mêmes leur campagne de marketing mobile, enregistrer des cartes de fidélité existantes et concevoir des offres attrayantes à  l'aide de l'outil en ligne.

    Au cours de ces prochaines semaines, près de 50 magasins, restaurants et bars parmi les plus en vogue, installés dans huit villes en Suisse, offriront une toute nouvelle expérience d'achat avec TWINT. Le grand déploiement aura finalement lieu en automne avec une campagne à  grande échelle au niveau national. De plus, Coop et les CFF testent actuellement TWINT, parallèlement à  SV Group, à  la Poste Suisse et à  diverses boutiques en ligne acceptant le porte-monnaie digital. Ces prochaines semaines déjà , TWINT permettra en outre les paiements directs entre amis (P2P).

    Des images peuvent être téléchargées sur http://www.twint.ch/fr/communique.

    Renseignements
    Service des médias PostFinance, 058 338 30 32, medien@postfinance.ch

Comments are closed.

Newsletter

Me suivre: