Plus de 30% des attaques proviennent de l’intérieur de l’entreprise!

who are the bad guys (source IBM 2015 Cyber Security Intelligence Index)

Déroulez ici

Certes, on fait dire ce que l’on veut aux chiffres mais la tendance est bien présente et confirmée par de nombreuses études: La menace interne n’est pas à  négliger et représente un réel risque  de sécurité pour les entreprises.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

C’est  d’ailleurs  un des messages qui ressort d’un récent rapport d’IBM intitulé  IBM 2015 Cyber Security Intelligence Index qui fait état d’une analyse globale des incidents et cyber-attaques traités par ses services opérationnelles. Parmi les statistiques publiées, on y apprend par exemple que plus de 30% des attaques et autres incidents de sécurité sont d’origine interne:

who are the bad guys (source IBM 2015 Cyber Security Intelligence Index)
who are the bad guys (source IBM 2015 Cyber Security Intelligence Index)

Dans une autre dimension, le rapport fait également mention que le domaine de la finance concentre, de par ses activités, l’attention des cybercriminels :

Attack targets (source IBM 2015 Cyber Security Intelligence Index)
Attack targets (source IBM 2015 Cyber Security Intelligence Index)

Une autre illustration intéressante de ce rapport montre que les principaux types d’incident concernent les  accès en 2014, rétrogradant de ce fait les problèmes de codes malveillants en 2ème position :

Categories of incidents (source IBM 2015 Cyber Security Intelligence Index)
Categories of incidents (source IBM 2015 Cyber Security Intelligence Index)

Pour en savoir plus, le rapport de 24 pages est accessible en direct via ce lien:  Cyber Security Intelligence index

Découvert via cet article:

image phishing (source article Silicon)
image phishing (source article Silicon)

La division sécurité d'IBM a publié deux nouveaux rapports sur la cybersécurité. L'édition 2015 du Cyber Security Intelligence index montre que 45% des cyberattaques perpétrées dans le monde en 2014 ont été menées par des pirates externes à  l'entreprise ciblée. 31,5% l'ont été par des initiés malintentionnés et 24,5% par des acteurs involontaires, le plus souvent des collaborateurs trompés par des techniques d'ingénierie sociale. 55% des attaques ont donc une origine interne.
Source  : Cybersécurité : l’essor du spear phishing en entreprise

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter