Bonjour à  France Fintech

In FinTech
Déroulez ici

La Fintech  s’organise  en France et crée  France Fintech, une association pour mieux se faire entendre et favoriser les échanges. Ainsi et comme mentionné sur sa  page d’accueil, les principaux buts de France FinTech sont :


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement
  • La promotion de la FinTech française en France et à  l’étranger
  • La représentation de ce  secteur auprès des pouvoirs publics, des médias, des investisseurs, des acteurs historiques du secteur financier, des centres de recherche, etc.
  • Le partage d’expérience, de connaissances et d'information au sein de la communauté
  • La mise en relation avec les autres associations du secteur digital en France et à  l’étranger

A découvrir sur ce (jeune) site:

logo France Fintech
logo France Fintech

Cette nouvelle association a vocation à  accueillir l'ensemble des entreprises utilisant des modèles opérationnels, technologiques ou économiques innovants et disruptifs, visant à  traiter des problématiques existantes ou émergentes de l'industrie des services financiers.

Le secteur FinTech français est particulièrement dynamique, comprenant un tissu déjà  dense de jeunes entreprises couvrant  l'intégralité du spectre des services financiers : banque, assurance, investissement, gestion d'actifs, paiements, conseil, etc.

Les Fintech aux à‰tats-Unis et en Grande-Bretagne notamment ont déjà  fédéré leur écosystème afin de lui donner une visibilité mondiale. La France, terre historique d’innovation dans le secteur se devait de promouvoir ses principaux atouts: ses startups les plus innovantes. C’est l’ambition de France FinTech.
Source  : FRANCE FINTECH

Une initiative intéressante qui permet bien sà»r d’avoir une identité représentative de ce domaine mais également de pouvoir faciliter les synergies entre Fintech et leur donner la chance de proposer  des services plus complets, avec davantage de plus-value opérationnelle.

Pour en savoir davantage, on en parle ici sur le fameux blog de c’est pas mon idée!

Anatec, Bankin, Finexkap, Fluo, Leetchi, Linxo, Lydia, Paymium, Prêt d’Union… les passionnés les connaissent, ce sont quelques-unes des stars montantes du secteur financier dans l’hexagone. Aujourd’hui, elles se rassemblent sous la bannière «  France Fintech   » afin de mieux affirmer leur existence, en France et dans le monde.Au total, 36 jeunes entreprises – touchant à  (presque) tous les métiers de la banque et de l’assurance – participent à  la création de l’association. Elles démontrent ainsi l’ampleur – souvent sous-estimée – du mouvement qui secoue actuellement un domaine traditionnellement immobiliste. Au sein de cette nouvelle structure, elles devraient gagner en visibilité. Premier signe d’intérêt, 2 ministres (Axelle Lemaire et Michel Sapin) prennent note de l’événement, dans le communiqué de presse  [PDF] de lancement.
Source  : C’est pas mon idée !: La FinTech française s’organise

et ici:

Parmi les membres fondateurs de l'association, on retrouve Advize, Alphametry, Alternativa, Anatec, Bankin, Bolden, Credit.fr, EarlyMetrics, EosVenture, Evollis, Finance Active, Finexkap, Fluo, France Barter, FundShop, Infotrie Financial Solutions, Invivoo Software, Kantox, Ledger, Leetchi, Lendix, Lendosphère, Lingua Custodia, Linxo, Lydia Solutions, Pandat, Paymium, PayTop, Prêt d'Union, Prexem, ScaledRisk, Slimpay, Smart Angel, Smile&Pay, The Assets et Yomoni.Le but de l'association France FinTech, présidée par Alain Clot, est de fédérer et représenter un nouvel écosystème numérique axé sur les technologies financières multi-secteurs : banque, assurance, investissement, gestion d'actifs, paiements, conseil, etc.
Source  : France FinTech : 36 start-up françaises unies sous la bannière d'une nouvelle association

et encore ici:

Trente six entreprises du secteur de la « FinTech » française ont décidé de se regrouper dans une association qui puisse les fédérer et les représenter : France FinTech.Cette nouvelle association a vocation à  accueillir l'ensemble des entreprises utilisant des modèles opérationnels, technologiques ou économiques innovants et disruptifs, visant à  traiter des problématiques existantes ou émergentes de l'industrie des services financiers.
Source  : Naissance de l'association France FinTech : La finance digitale française affiche ses ambitions – Lendix

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter