1

Quand la surveillance se mélange avec l’art

Trackingtransience.net

Et si la surveillance globale pouvait se mélanger avec l’art? C’est effectivement  possible comme le démontre le  Scottsdale Museum of Contemporary Art et sa  nouvelle exposition temporaire dédiée à   ce sujet chaud du moment.

Ce n’est pas sans rappeler les publications incessantes de l’artiste américain  Hasan Elahi; Comme rapporté dans un ancien article, il  s’est vu affublé d’une étiquette de terroriste à  son  retour de vacances aux Etats-Unis en 2003. C’est alors qu’il avait décidé d'exposer toute sa vie sur son site internet : Ses repas, ses déplacements via un GPS, ses activités, ses rencontres … bref ce que certains pourraient considérer comme une oeuvre d’art brute.

The Scottsdale Museum of Contemporary Art’s newly opened Covert Operations is full of projects that not only protest data collection, but sometimes use it to drive their points home. Jenny Holzer’s Ribs (above) streams real US government documents on its LED displays.

via  New exhibit showcases art in the digital surveillance era.

Comments 1

  1. Pingback: Quand la surveillance se mélange avec l'...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *