Les entreprises ne sont pas prêtes à  résister à  un sinistre dans le cloud

In Gestion des risques, Sécurité de l'info

Nuage et orage

Déroulez ici

L’informatique dans les nuages offre aujourd’hui des opportunités géniales en terme de connectivité et d’extensibilité, deux axes de liberté stratégiques  pour les entreprises. Pourtant, selon une récente analyse, plus de 70% des entreprises  ne seraient pas prêtes à  continuer leur activités en cas de  sinistre de cette infrastructure externe.


Pour m'offrir un café en échange du travail de veille réalisé gratuitement

Le cloud doit faire partie du plan de continuité

Etre en mesure de garantir la poursuite de ses activités critiques est une nécessité pour toute  entreprise. Cela nécessite logiquement de lister  ses processus stratégiques et d’identifier quelles sont les ressources (humaines, matérielles, informatiques, …) sous-jacentes nécessaires  pour être en mesure de maintenir un service même en mode dégradé.

outage causes (cloud disaster)
outage causes (cloud disaster)

Il est dès lors complètement logique de réfléchir aux alternatives possibles dans le cas ou les services en ligne du cloud computing ne seraient plus disponibles. Il est clair que sans donnée, il n’est pas possible de  poursuivre son activité mais cet aspect n’est malheureusement pas totalement intégré dans les plans de continuité de 73% des entreprises consultées dans l’étude  suivante:

Comme mentionné dans l’article ci-après, le rapport est peut-être un peu alarmiste compte tenu du domaine d’activité de son émetteur, Unitrends, mais il a surtout le mérite d’attirer l’attention d’un point critique pour les entreprises.

L’utilisation massive du cloud pour héberger les applications critiques des entreprises multiplie les risques en cas de sinistre sur les équipements. Or, les entreprises ne semblent pas prêtes dans ce scénario à  restaurer rapidement l’activité. Telle est la conclusion d’une étude mondiale menée pour Unitrends, un spécialiste des plans de reprise d’activité.

via  Reprise d’activité : 73% des entreprises ne sont pas prêtes après un sinistre dans le cloud.

Découvert via:

Avec des applications de plus en plus hébergées dans le cloud, les entreprises doivent faire évoluer leurs plans de reprise d'activité suite à  un incident ou une panne. Mais pour Carlos Escapa, SVP chez Unitrends, la prise de conscience est encore incomplète.

via  73% des entreprises ne sont pas prêtes après un sinistre dans le cloud – Le Net Expert Informatique.

4 Comments

  1. Le résistance que les entreprises oppose au Cloud provient tout simplement du fait que le cloud est mal présenté aux entreprises et est vue comme une source de revenu pour ceux qui le commercialise. Cependant, le cloud est l’avenir incontournable de l’IT de demain, et en aucun cas ne met en péril la vie de l’entreprise. Grace au cloud, et à  la possibilité de redondance à  des distances choisies par le client, un entreprise ne pourra jamais se trouver sans informatique. Les BCP en sont drastiquement simplifiés. EN tant que spécialiste BCP DR et Cloud, n’hésitez pas é venir vers nous ISLE si vous avec des questions, des doutes ou autres. Nous répondrons à  toutes vos attentes.
    Une étude à  montré qu’en 2020, 34% des entreprises auront externalisés leur IT.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La newsletter